Home > Gestion de données > Bandes magnétiques et sauvegardes > Bandes magnétiques prises en charge

Récupération de données sur tous types de bandes magnétiques

Kroll Ontrack a réussi des récupérations de données sur les supports suivants :

DLT

Successeur de la famille de lecteurs DEC TK, le DLT est devenu l'un des principaux lecteurs sur son marché (lecteurs à grande capacité et à hautes performances).

  • Format d'enregistrement en serpentin : DLT utilise une méthode d'enregistrement dite en serpentin. L'enregistrement est effectué sous forme d'une séquence de paires de pistes courant du début à la fin de la bande magnétique, puis de la fin au début :
    Récupération de données DLT
    Cette méthode d'enregistrement permet un fonctionnement et des recherches à grande vitesse. Pour retrouver une section particulière des données sur la bande magnétique, le lecteur peut sauter d'une paire de pistes à l'autre, jusqu'à proximité du point désiré, puis continuer la recherche sur la bande magnétique de façon standard.

Nous possédons une grande expérience de la récupération de données à partir de bandes DLT. Ces dernières nous sont envoyées du monde entier, souvent même par d'autres entreprises de récupération de données.

  • Écrasement : le format DLT est très fiable. Nous avons constaté que la plupart des problèmes provenaient d'erreurs humaines. Le plus couramment, il s'agit de réinitialisation accidentelle d'une bande, ou de l'oubli d'activer l'option "append" avant de débuter une sauvegarde.

  • Défaillance du support : une erreur provoquée par un défaut d'enregistrement peut affecter plusieurs pistes de données, si bien qu'une erreur peut se produire à chaque fois que le lecteur passe par ce point de la bande magnétique. Si le problème est d'ordre physique, vous risquez de perdre encore plus de données en tentant de relire la bande magnétique<, car celle-ci peut casser.

  • Piste de référence endommagée : si la piste de référence enregistrée au début de la bande magnétique est endommagée, le lecteur ne sera pas en mesure d'identifier l'enregistrement, et vous ne pourrez pas effectuer de restauration à partir de cette sauvegarde.

DAT

Le format DAT, qui est dérivé du format d'enregistrement du son DAT de SONY et a été développé conjointement par HP et SONY, est rapidement devenu le support de sauvegarde sur bande magnétique le plus répandu.

De nombreuses entreprises, en particulier Hewlett-Packard, ont beaucoup investi dans le développement du lecteur DAT 4mm et continuent dans cette direction. Il s'agit d'un format de grande capacité avec de bonnes performances, combiné à des lecteurs et des cartouches de prix relativement faible.

La méthode d'enregistrement utilisée est le balayage hélicoïdal. Les pistes de données sont enregistrées en diagonale sur la largeur de la bande magnétique.

Récupération de données DAT

Nous avons développé de nombreux utilitaires permettant de résoudre divers types de problèmes, de l'erreur humaine à la défaillance matérielle.

  • Écrasement : les données écrasées sont perdues, mais les données plus anciennes enregistrées en aval sont récupérées.

  • Défaillance du support : nous pouvons "passer" la partie endommagée et récupérer les données détectables au-delà. Comme l'enregistrement s'effectue dans une seule direction, le dommage n'affecte qu'un seul point de l'enregistrement.

  • Erreur d'alignement de têtes : Ontrack a développé un équipement sophistiqué permettant de s'adapter rapidement aux erreurs de tracking des bandes magnétiques.

  • Zones système endommagées : si les zones système qui se trouvent au début d'une bande magnétique sont endommagées, la bande magnétique semblera vierge. Cependant, vos données existent toujours et Kroll Ontrack les récupérera.

Exabyte

Dérivé du mécanisme du Camcorder de Sony, mais doté d'un meilleur contrôle d'intégrité des données, le périphérique de sauvegarde 8mm d'Exabyte s'est largement répandu dans les années quatre-vingt comme périphérique de sauvegarde de grande capacité pour les systèmes VAX de DEC.

Poussé par la popularité de ce lecteur dans les réseaux sophistiqués et sous UNIX, Exabyte en a continuellement amélioré le mécanisme et la technique d'enregistrement. Le dernier modèle de ce lecteur, le Mammoth, est capable d'enregistrer jusqu'à 40 gigaoctets de données à une vitesse extrêmement élevée.

La méthode d'enregistrement utilisée est le balayage hélicoïdal. Les pistes de données sont enregistrées en diagonale sur la largeur de la bande magnétique.

Récupération de données Exabyte

Nous avons développé de nombreux utilitaires permettant de résoudre divers types de problèmes, de l'erreur humaine à la défaillance matérielle.

  • Écrasement: les données écrasées sont perdues, mais les données plus anciennes enregistrées en aval sont récupérées.

  • Défaillance du support : nous pouvons « passer » la partie endommagée et récupérer les données détectables au-delà. Comme l'enregistrement s'effectue dans une seule direction, le dommage n'affecte qu'un seul point de l'enregistrement.

  • Erreur d'alignement de pistes : Ontrack a développé un équipement sophistiqué permettant de s'adapter rapidement aux erreurs de tracking des bandes.

  • Zones système endommagées : si les zones système qui se trouvent au début d'une bande magnétique sont endommagées, la bande magnétique semblera vierge. Cependant, vos données existent toujours et Ontrack les récupérera.

Cartouche 1/4 de pouce

La cartouche 1/4 de pouce est un support d'enregistrement très répandu, qui prédominait dans les environnements UNIX et PC avant l'arrivée de la cartouche DAT 4mm. Elle a également connu les faveurs d'IBM comme principale option de sauvegarde pour les premiers systèmes mini AS/400.

Actuellement, le seul constructeur de ces lecteurs est Tandberg Data. Mais de nombreux lecteurs fabriqués par d'autres constructeurs, dont Archive, Wangtek et Sankyo, sont encore en fonctionnement.

La méthode d'enregistrement utilisée est le serpentin. Les pistes de données sont enregistrées du début à la fin de la bande magnétique, puis de la fin au début :

Récupération de données cartouche 1/4 de pouce

  • Écrasement : nous pouvons récupérer la totalité des données qui ont échappé à l'écrasement. La complication liée au format QIC réside dans le fait qu'une tête d'effacement en pleine largeur de bande est énergisée durant l'enregistrement de la première piste, afin que l'enregistrement soit effectué sur une bande magnétique vierge, pour éviter tout problème lié aux données plus anciennes. Cela signifie donc que lorsqu'une piste entière a été enregistrée, l'autre moitié de la bande magnétique a également été effacée.

  • Défaillance du support : Ontrack Data Recovery peut récupérer toutes les données situées au-delà de la défaillance du support, même si votre logiciel de sauvegarde refuse de continuer. Si le problème est limité à la piste courante, le reste des données est intact et sera intégralement récupéré.

  • Erreur d'alignement de têtes : Kroll Ontrack peut récupérer toutes les données, même après une défaillance grave du lecteur. Il nous est arrivé de récupérer des données enregistrées par un lecteur dont les têtes d'enregistrement étaient presque entièrement hors piste.

DC2000/Travan TR1, TR2 et TR3

Les systèmes à bandes magnétiques les moins coûteux sont ceux qui ont été conçus pour être connectés à un contrôleur de lecteur de disquettes. Ils sont connus sous le nom de DC2000 ou lecteurs de mini-cartouches.

Les plus modernes de ces lecteurs utilisent des cartouches Travan et QIC Extra, et peuvent offrir des capacités de plusieurs gigaoctets.

  • Effacement accidentel ou bande magnétique apparemment vierge : il peut s'agir d'une table de volume endommagée au début de la bande magnétique. Ontrack a développé un logiciel permettant d'identifier les fichiers des données sans qu'il soit nécessaire de faire référence aux informations de volume ou répertoire.

  • Fichier endommagé : certaines applications signalent qu'un fichier est endommagé lorsqu'elles ne parviennent pas à retrouver un fichier au sein d'un jeu de données. Fréquemment, les données ne sont pas réellement endommagées, et les utilitaires de Kroll Ontrack peuvent alors récupérer vos données.

  • Bande abîmée : Kroll Ontrack Data Recovery possède des années d'expérience dans le traitement des cartouches endommagées, et peut récupérer les données de toutes les zones intactes.

Disques optiques et WORM

Kroll Ontrack a développé des utilitaires et des équipements pour résoudre un grand nombre de problèmes liés aux disques optiques.

  • Zone système endommagée : lorsque les tables ou autres zones système d'un disque optique sont défectueuses, tout le contenu du disque devient totalement inaccessible. Les lecteurs de récupération de Kroll Ontrack peuvent cependant effectuer une lecture à bas niveau des secteurs intacts. Kroll Ontrack a développé des utilitaires permettant de reconstruire les listes défectueuses, afin de permettre une lecture des secteurs logiques à partir de l'image du disque. Même lorsque les dommages étaient importants, Ontrack a réussi à récupérer un grand nombre de fichiers intacts.

  • Défaillance du support : la vaste gamme de logiciels de récupération sur disque développés par Ontrack permet de récupérer des fichiers même en cas d'illisibilité des zones de gestion du système de fichiers du disque.Les fichiers peuvent être récupérés de la même façon que pour les disques durs endommagés.

  • Dégâts physiques : les éraflures et entailles affectent les performances du laser du lecteur de disque optique, et réduisent son efficacité en lecture. Ontrack a développé des techniques permettent de limiter l'effet des dommages physiques, et de relire tous les secteurs, à l'exception des plus gravement endommagés.

  • Formats WORM : les développeurs de Kroll Ontrack ont l'habitude de traiter des données provenant d'un grand nombre de lecteurs optiques WORM, et ont l'expérience nécessaire pour s'adapter à de nouveaux formats le cas échéant.

  • Contacter Kroll Ontrack
    0 800 10 12 13
    01 69 53 66 99




Centre de ressources bandes magnétiques

Ressources bandes magnétiques