Go to Top

4 points hebdomadaire à surveiller pour tout administrateur informatique qui se respecte

Checklist Administrateur IT

Un bon programme de maintenance informatique aidera à garantir la bonne marche de votre entreprise et vous évitera de gaspiller votre budget informatique à « éteindre des incendies ». Utilisez la liste de contrôle suivante pour mettre de l’ordre dans votre programme de maintenance et réduire certaines des tâches de support plus courantes.

  1. Vérifiez les sauvegardes

    Les sauvegardes constituant votre dernière ligne de défense en cas de sinistre impliquant des données, la vérification de l’état des tâches de sauvegarde effectuées pendant la nuit doit figurer parmi vos priorités les plus élevées. En fait, vous devriez vérifier l’état des tâches incrémentales quotidiennement. Examinez les journaux des tâches pour voir s’ils comportent des erreurs spécifiques ou des fichiers pour lesquels la sauvegarde échoue systématiquement. Chaque fois que vous repérez un problème, sa résolution doit être une priorité.

    Conseil supplémentaire
    Dans le cadre de votre routine hebdomadaire, effectuez une récupération test pour vous assurer que vos tâches de sauvegarde sont effectuées sans altération, que vos supports sont toujours en bon état et que le processus se déroule sans écueil.

Lire aussi : Que se passe-t-il en cas de défaillance de votre sauvegarde dans le cloud computing ?

  1. Vérifiez l’espace disque disponible

    À mesure que votre entreprise collecte et traite de plus en plus de données, vos serveurs risquent de ne plus avoir de capacité disponible. Pire encore, si vos disques durs arrivent à saturation, les performances de vos serveurs se dégraderont. En surveillant l’utilisation de l’espace disque, vous pouvez planifier les hausses de capacité à l’avance. Vous pouvez également mieux estimer les impératifs futurs selon la quantité d’espace supplémentaire utilisée chaque semaine.

    Conseil supplémentaire
    Vous pouvez savoir rapidement combien d’espace disponible il reste sur un disque en utilisant l’outil de ligne de commande fsutil : fsutil volume diskfree C:.

  2. Vérifiez les journaux des événements

    Vos serveurs doivent savoir que quelque chose ne va pas avant vous, en vous laissant des indices utiles dans le journal des événements. Vérifiez les erreurs et les avertissements au moins une fois par semaine pour détecter tout ce qui indique qu’un problème important se profile à l’horizon. Là encore, la résolution de ces erreurs doit être une priorité pour éviter les interruptions de service et les temps d’arrêt imprévus.

    Conseil supplémentaire
    Les serveurs bien occupés comportent des milliers d’entrées dans le journal des événements chaque jour. Utilisez l’option Filtrer le journal actuel (disponible dans le menu Action) pour n’afficher que les erreurs et avertissements. Vous pouvez être plus spécifique en détaillant la source de l’événement, voire les ID d’événement si vous voulez être encore plus précis.

  3. Vérifiez l’antivirus

    Votre parc de PC de bureau doit également être vérifié régulièrement pour rechercher d’éventuelles brèches de sécurité à l’intérieur de votre réseau. Vérifiez les journaux de votre antivirus pour identifier tout PC susceptible d’avoir été compromis et pour vous assurer que toutes les machines exécutent les dernières définitions de virus. Vous devez pouvoir déployer des mises à jour et des installations à partir de la console centrale, mais en cas de problèmes, veillez à ce qu’un appel au support soit journalisé pour qu’un technicien résolve le problème en local.

    Conseil supplémentaire
    Vous pouvez minimiser les problèmes de déploiement des définitions de virus en configurant le logiciel client pour qu’il accède aux fichiers depuis votre référentiel central, au lieu d’essayer de les télécharger directement auprès de votre fournisseur. Cela évitera également l’utilisation excessive de la largeur de bande qui pourrait affecter les systèmes cruciaux.

Cette liste ne se veut en aucun cas exhaustive, mais ces tâches vous aideront à démarrer votre cycle hebdomadaire de maintenance d’un bon pied. Quelles autres tâches ajouteriez-vous à cette liste ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *