Go to Top

8 astuces pour limiter les dégâts lorsqu’un serveur tombe en panne

Récupération de serveur RAID

Malgré les améliorations apportées par l’industrie aux systèmes de sauvegarde ou aux systèmes de matrice de stockage, les pannes de serveur sont un phénomène courant qui peut paralyser une entreprise. Que la panne soit liée au matériel, aux logiciels, le résultat d’une erreur humaine ou due à une catastrophe naturelle, le nombre d’événements de perte de données augmente d’autant plus que les entreprises se reposent entièrement sur leurs volumes de stockage des documents et leur structure de serveurs d’entreprise.

Depuis près de 20 ans qu’Ontrack existe, nos ingénieurs ont rencontré de nombreuses situations de perte de données allant des plus ordinaires aux plus originales, et la récupération de serveurs se banalise. Si le meilleur moyen d’éviter une perte de données est d’avoir une relation établie avec une entreprise spécialisée dans la récupération et d’inclure cette pratique dans votre plan global de reprise après sinistre et de sauvegarde, il existe plusieurs mesures qu’une entreprise peut prendre pour augmenter ses chances de récupération réussie.

Jim Reinert, responsable des logiciels et services pour Ontrack Data Recovery

Vous trouverez ci-dessous plusieurs de ces astuces essentielles qui peuvent aider les entreprises à se remettre sur pied rapidement après une panne de serveur.

Augmenter les chances d’une récupération réussie

  • Utilisez régulièrement un défragmenteur de volumes : un défragmenteur déplace les segments de chaque fichier ou dossier vers un emplacement du volume, de sorte que chacun occupe un espace unique et contigu sur le disque. Cela permet d’améliorer la qualité de la récupération, tout en facilitant la localisation des fichiers et dossiers pour les spécialistes de la récupération de données. N’exécutez pas d’utilitaires de défragmentation sur des disques présumés défectueux ; si ces disques sont bel et bien défectueux, cela pourrait avoir des conséquences préjudiciables,
  • Effectuez une sauvegarde valide avant d’apporter des changements au matériel ou aux logiciels,
  • Si un disque émet des bruits mécaniques inhabituels, éteignez-le immédiatement et demandez de l’aide à une entreprise spécialisée dans la récupération de données,
  • Avant de retirer des disques, étiquetez-les avec leur matrice RAID et leur position d’origine,
  • Ne restaurez jamais de données sur le serveur qui a perdu ces données, restaurez-les toujours sur un serveur distinct ou à un autre emplacement,
  • En cas de défaillance de Microsoft Exchange ou SQL, n’essayez jamais de réparer les fichiers de base de données ou d’entrepôt d’informations d’origine ; faites une copie et exécutez les opérations de récupération sur la copie,
  • Lorsque vous remplacez des disques sur des systèmes RAID, ne remplacez jamais un disque en panne par un disque qui faisait précédemment partie d’un système RAID, remettez toujours à zéro le disque de remplacement avant de l’utiliser,
  • En cas de coupure d’alimentation avec une matrice RAID, si le système de fichiers paraît suspect, est impossible à monter ou que les données sont inaccessibles après que l’alimentation est rétablie, n’exécutez pas un utilitaire de réparation des volumes, n’utilisez pas ce type d’utilitaires sur un disque présumé défectueux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *