Go to Top

Dossier Sauvegarder ses données : Absence de sauvegarde, le scenario catastrophe

Sauvegarde ses données

Une fois n’est pas coutume, imaginer la perte de données en étant capable d’en visualiser les conséquences a tout d’une campagne de sensibilisation de la sécurité routière. Absence de sauvegarde, le scenario catastrophe vous emmène vers une prise de conscience des besoins en sécurité numérique.

22h samedi soir. Il fait nuit, un orage gronde. Le serveur de l’entreprise est raccordé à un onduleur, les prises électriques sont protégées contre les surtensions et la foudre. Les cartouches de sauvegarde sont à la banque. Rien à craindre. La foudre frappe un arbre près du bâtiment, les prises disjonctent, l’onduleur tient. L’arbre majestueux se casse en deux et tombe embrasé sur la toiture du bâtiment, déchirant le toit et propageant son feu dans les bureaux. Partout les dossiers les plus récents brûlent sur les bureaux, les dessertes. Heureusement, les armoires à archives sont ignifugées! Pas trop grave, la salle du serveur est bien protégée. Heureusement ! Juste un petit trou dans la toiture au-dessus du serveur.

Pendant ce temps-là, dans la vallée, l’eau monte, monte. 10 ans qu’on n’avait pas vu ça. Toutes les caves et rez-de-chaussée de la ville sont inondées, même la salle des coffres de la banque est touchée. Pas trop grave, à la banque, 50 cm, juste au-dessus du niveau du coffre où se trouvent les cartouches…

Se préserver du pire

La pluie redouble, le feu se calme, de l’eau goutte puis coule sur le serveur. Sur l’onduleur, il reste de l’autonomie de batterie pour au moins cinq heures ; l’onduleur n’a pas encore éteint le serveur, des grésillements puis le black-out. Est-ce la carte mère ? La carte contrôleur Raid, les disques eux-mêmes, les cartouches restées dans l’enregistreur ? Le serveur n’est pas jeune, au moins 5 ans. Les disques RAID n’ont pas été changés depuis 3 ans… On devait justement mettre en place un disque dur de sauvegarde en complément qu’on avait prévu d’alterner… Le Cloud devait arriver la semaine prochaine…

Dans ce décor cataclysmique, deux solutions envisageable pour sauver ce qui pourra l’être, si l’eau n’est pas entrée dans les disques RAID du serveur ou dans le lecteur de cartouches. D’un côté il est envisageable de réparer les disques pour pouvoir les lire, en créer une image virtuelle exploitable sur des disques durs neufs afin de réutiliser les données sauvées. D’un autre côté, réparer le lecteur de cartouche, ou en récupérer un de la même génération, et transcrire la cartouche dans une technologie plus récente afin de pouvoir récupérer le maximum d’informations sur un serveur neuf. Deux solutions que peut traiter une société comme Kroll Ontrack.

Retrouvez tous les articles du dossier « Sauvegarder ses données »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *