Go to Top

Vous avez effacé une table SQL ? Une solution efficace arrive !

Ontrack PowerControls pour SQL

Que vous soyez administrateur, développeur, consultant ou utilisateur sporadique de Microsoft SQL, vous faites régulièrement face à une demande de restauration de table SQL ; et cela vous prend du temps.. Pourquoi ? Parce que la procédure de restauration classique, c’est-à-dire la plus courante, nécessite de restaurer la base de données entière ainsi que la présence du serveur SQL durant la restauration.

Vient en plus se greffer des enjeux financiers, quand on sait que  l’indisponibilité d’applications peut entrainer un coût pouvant aller jusqu’à une centaine de milliers d’euros :

  • 1 restauration par semaine
  • 1 heure dépensée à chercher la bonne table et les ressources du serveur SQL pour effectuer la restauration
  • 1 heure pour restaurer la base de données entière
  • 45€ l’heure en moyenne pour  la main d’œuvre
  • 1000€ par heure d’indisponibilité
  • Total: 105 687 €

C’est pourquoi Kroll Ontrack a développé Ontrack PowerControls pour SQL ; un outil pour restaurer une table à partir d’une sauvegarde de base de données ou d’un instantané/Snap Shot en quelques secondes seulement. Il permet à l’utilisateur de restaurer des tables SQL de façon granulaire sans avoir à restaurer toute la base de données ni à utiliser SQL pour lire les sauvegardes.

 

Lire aussi : Encore une table supprimée ?
Administrateur de bases de données SQL à la rescousse !

 

Les administrateurs de bases de données peuvent ainsi répondre rapidement et facilement aux demandes de restauration de tables SQL grâce aux caractéristiques suivantes :

  • glisser-déposer de tables uniques depuis des sauvegardes SQL natives ou des instantanés au niveau du stockage vers l’environnement souhaité, sans qu’il soit nécessaire de restaurer la base de données dans son intégralité,
  • prévisualisation du contenu de la table pour vérifier à quelle version dans le temps correspond la table avant d’effectuer la restauration,
  • élimination de la nécessité d’exécuter des scripts T-SQL ou PowerShell lors de la restauration d’une table.

A la clé, le temps passé à restaurer les tables passe de plusieurs heures à seulement quelques minutes.

Si vous souhaitez en savoir plus,  consultez notre page Ontrack PowerControls pour SQL.

Démonstration du logiciel en vidéo :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *