Go to Top

Pourquoi la migration de bandes magnétiques continue à jouer un rôle important ?

La bande magnétique n’est en aucun cas désuète ! Les avantages sont évidents : un prix imbattable du support de stockage par rapport à l’espace de stockage offert et la durée de vie incroyablement longue des bandes magnétiques. La bande magnétique est souvent considérée comme le « support de stockage de Mathusalem », sachant qu’il s’agit de la deuxième technologie de stockage sur ordinateur après la carte perforée. Difficile d’imaginer près de 60 ans plus tôt que cette forme de stockage des données allait avoir une durée de vie aussi longue.  Toutefois, cet avantage peut se transformer en défi majeur pour les entreprises au fil des années : en l’occurrence, lorsque les données archivées doivent être restaurées après plusieurs décennies.

Dans quelque pays que ce soit, certains secteurs tels que l’industrie énergétique ou aéronautique imposent des périodes de conservation extrêmement longues pour les données sensibles ou critiques. Dans le cas des centrales électriques, qu’elles soient nucléaires ou à charbon, de nombreuses informations liées à la sécurité telles que les plans de conception ou les feuilles de calculs, même relatives aux parties les moins importantes de ces centrales, et bien davantage, doivent être conservées pendant plusieurs décennies afin qu’elles puissent être consultées par la suite. Ce principe s’applique également à la fabrication aéronautique. Certains projets peuvent s’étendre sur une dizaine d’années ou plus, et il est tout à fait possible qu’un projet ayant dû être stoppé pour quelque raison soit réexaminé, et peut-être relancé. Les fichiers doivent alors être récupérés et leur contenu analysé.

Et c’est là où le danger se trouve : les données sont stockées sur des bandes magnétiques depuis plusieurs décennies, mais personne n’a pris la peine les consultées durant toutes ces années. Très souvent, ces sauvegardes d’archives ainsi que le matériel nécessaire sont simplement, aux yeux des contrôleurs et du service des finances, des dépenses ennuyeuses. Il en résulte, année après année, la disparition des anciens lecteurs de bandes magnétiques ainsi que des solutions de sauvegarde appropriées. Les responsables prennent tout simplement le risque que le besoin de consulter les bandes ne survienne jamais. Seulement, le besoin survient un jour lorsque certaines informations se trouvant sur ces bandes sont nécessaires. Que fait-on maintenant ?

Envisageons ce scénario : un fabricant aéronautique possède toujours les données de conception d’un appareil aérodynamique spécifique sur d’anciennes bandes d’archives et souhaiterait les consulter. Après une recherche rapide au sein de l’entreprise, le constat est clair, seules les bandes sont encore présentes, et rien d’autre. Dans ce cas, les données stockées sur les bandes doivent être entièrement restaurées par des spécialistes en récupération des données tels que les ingénieurs de Kroll Ontrack, ce qui peut prendre un temps fou lorsque la quantité de données à récupérer est énorme.

Dans un autre scénario, la firme dispose toujours de l’ancien équipement et de l’ancienne solution de sauvegarde, mais la lecture des données anciennes prend beaucoup de temps et s’avère également périlleuse, ceci parce que les lecteurs de bandes n’ont pas été entretenus correctement. Les bandes peuvent se déchirer ou se détériorer complètement pendant la lecture. D’autre part, l’ancien logiciel de sauvegarde fonctionne sous un ancien système d’exploitation avec les pilotes correspondants, ainsi les préparatifs nécessaires à la consultation des données à eux seuls sont un défi immense pour l’administrateur informatique responsable.

Dans les deux cas, la firme en question doit migrer ses données anciennes importantes à la fois vers la solution de sauvegarde actuelle ainsi que vers une nouvelle bande. Il est vrai que les bandes magnétiques peuvent conserver des données jusqu’à 30 années sans problème (dans la salle blanche de Kroll Ontrack en Allemagne, nous sommes déjà parvenus à faire fonctionner des bandes datant des années soixante-dix, c’est-à-dire âgées de près de 50 ans !). Quoi qu’il en soit, l’accès aux données stockées dessus est un véritable défi après tant d’années.

C’est pour cette raison que les entreprises dont certaines données doivent être conservées pendant plusieurs décennies doivent, au mieux, migrer les données vers la dernière version logicielle de leur solution de sauvegarde au moins tous les 10 ans, et s’assurer régulièrement que le format de bandes utilisé est assez récent et est toujours pris en charge (vous pouvez découvrir comment un processus de migration se déroule ici). Les bandes magnétiques elles-mêmes doivent être vérifiées chaque année afin de s’assurer de leur bon fonctionnement et que celles-ci sont toujours exploitables. De nombreux formats de bandes de fabricants connus tels qu’IBM se trouvent à présent dans les musées et ne sont plus pris en charge par les solutions de sauvegarde. The format LTO a prévalu dans presque tous les domaines et est à présent pris en charge par presque tous les distributeurs de solutions et matériel de sauvegarde sur bandes. Sachant que les lecteurs de bandes et les solutions de sauvegarde du standard LTO actuel sont uniquement pris en charge de façon rétroactive pendant deux générations, il est impératif de prendre en compte ce fait dans un planning pour les décennies à venir, et ces bandes ou autres solutions de sauvegarde doivent être migrées ou mises à jour.

En général, lorsque des données doivent être archivées sur bandes, il est largement préférable de planifier les données longtemps à l’avance lorsque vous devez mettre à niveau vers la solution logicielle actuelle ou le dernier format de bandes, ainsi vous pouvez facilement accéder à vos anciennes données de sauvegarde par la suite. Kroll Ontrack propose les services adéquats pour la migration de contenus stockés sur bandes vers un nouveau format de bandes ainsi que pour la migration d’anciennes données de sauvegarde vers un nouveau format logiciel au moment de passer à une nouvelle solution de sauvegarde avec un fabricant différent. Les experts disposent non seulement de l’équipement nécessaire à la lecture des anciennes bandes, mais également du savoir-faire et des outils logiciels particuliers nécessaires à la conversion des données dans le nouveau format de sauvegarde. Davantage d’informations sur la migration de bandes sont disponibles sur le site de Kroll Ontrack, ou sur notre blog.

Copyright de l’image : Kroll Ontrack GmbH, Böblingen, Allemagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *