Go to Top

Bandes de sauvegarde – êtes-vous assis sur une bombe à retardement ?

Avant de plonger dans le domaine des bandes, il est d’abord important de comprendre à quoi elles servent. En termes simples, une bande de sauvegarde est créé à des fins de continuité d’activité, un moyen de maintenir les affaires en cours d’exécution et de donner accès aux systèmes perdus. Une archive est créée pour la conservation à long terme des données.

Pourtant, beaucoup de gens ont une petite idée de ce à quoi ressemble réellement une bande de sauvegarde. Avec une gamme de différents noms et couleurs indiquant des capacités différentes, elle va bien au-delà de la typique bande audio cassette C90 ou des cassettes vidéo VHS qui viennent généralement à l’esprit. En fait, la plupart des bandes utilisées pour les besoins de la sauvegarde ou l’archivage des données d’entreprise sont étonnamment petites, environ deux centimètre et demi de profondeur et pas beaucoup plus grand qu’un dessous-de-verre.

L’endroit où la plupart des gens oublient de regarder

Lorsqu’une personne tente méticuleusement de faire disparaître ses traces, elle ne pense aux bandes de sauvegarde de l’entreprise.

La capacité des bandes magnétiques peut atteindre 1,5 téraoctet et ainsi détenir une grande richesse d’information. Voilà pourquoi, quand il y a des enquêtes, des litiges et un problème au niveau de la réglementation qui nécessite l’accès et l’examen des données historiques, les bandes entrent en jeu.

Assurez-vous d’inclure toutes vos sources

Concrètement, quand on recherche des preuves numériques on se tourne vers les supports les plus évidents comme les ordinateurs portables, ordinateurs de bureau, téléphones mobiles, clés usb, … ; et le contenu des bandes est bien souvent négligé.

Il faut bien comprendre que ces bandes agissent comme une photo à un instant t et peuvent contenir des éléments de preuve très pertinents, même lorsque des tentatives pour effacer des traces sont menées, comme la suppression des données des ordinateurs de l’entreprise.

A vos marques, prêt, trouvez les données !

Obtenir des données pertinentes à partir des bandes est souvent plus facile à dire qu’à faire. Quand vous considérez le nombre de bandes magnétiques qu’une société accumule dans le cadre d’une reprise après sinistre et de son archivage, une demande d’accès à des données clés est souvent une tâche très lourde, qui tombe habituellement sur le bureau de l’équipe informatique. Même si l’équipe possède la main d’œuvre, les logiciels et le matériel nécessaires, les délais de traitement peuvent être très longs et pénaliser lourdement la société en cas de non-respect des délais.

Afin de se conformer à ses obligations, les entreprises cherchent de plus en plus à connaître le contenu de leur bandes magnétiques conservées souvent depuis une dizaine d’années, prenant la poussière et encourant des coûts de stockage importants. Il n’est pas rare que des bandes archivées remontent à si loin que l’entreprise n’as plus le matériel ou le logiciel pour vérifier ce qu’elles contiennent.

Mieux vaut prévenir que guérir

Avoir une compréhension exacte des données que détient l’entreprise, peut aider à réduire le risque d’exposition juridique. Une politique de conservation des données rigoureuse permet à une société de conserver des données particulièrement importante d’un point de vu réglementaire, tout en se débarrassant des données qu’il n’est plus nécessaire de conserver ou qui n’ont plus de valeur pour l’entreprise, tout en réduisant les coûts de stockage.

En résumé, les bandes peuvent être une source de preuve majeure dans une enquête interne et fournir un grand nombre de documents pertinents pour une révision à grand échelle. Les données stockées sur bandes sont vitales. Avec l’aide d’un expert de confiance au travers des services destinés à la gestion des bandes magnétiques, vous pourrez économiser beaucoup de temps et d’argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *