Go to Top

Dossier Big Data (2/3) – Le Big Data n’est-il que du marketing ?

Dossier Big Data

Objets de plus en plus connectés, réseaux sociaux, recherche scientifique, stratégies militaires, tout concourt à augmenter de façon drastique l’usage des données. Leur affluence, telles des rivières, est incessante; leur traitement peut être partiellement instantané et leur stockage une mine d’informations pour des traitements ultérieurs. Alors ? Le Big Data n’est-il que du marketing ?

Avec l’évolution des possibilités des systèmes d’information, et les besoins sans cesses croissants de mieux comprendre un écosystème ou une problématique globale sur un sujet, le traitement de masses énormes de données en perpétuelle évolution est un besoin. Le Big Data est l’expression retenue en Anglais pour désigner de manière généraliste ce besoin. Comme d’habitude, avec l’Anglais, l’expression est courte et efficace.

Bien évidemment, il y a du marketing. On trouve dans toute nouvelle appellation l’expression d’un besoin qui se transforme tout de suite en un angle d’attaque pour désigner un marché. Big Data est efficace. Le terme Data est court et parle bien de ce dont il s’agit : de données. Le terme Big est connu comme le loup blanc en France avec le hamburger Big Mac, les fameux véhicules Big Foot, le film Big Fish, etc. Oui, il y a bel et bien un marketing qui se veut différenciateur, notamment de celui du Data Mining, très bien connu des spécialistes du marketing et largement utilisé pour affiner les recherches sur les comportements des consommateurs et autres secteurs d’activité.

Alors quelle différence entre Data Mining et Big Data ? Le premier existait sans le second, le second existe obligatoirement avec le premier. Le Data Mining est l’exploration de données. Le Big Data est avant tout la recherche de la résolution du problème de stockage des données et de la manière d’arriver à y accéder rapidement pour justement pouvoir utiliser la richesse de l’information. Le Data Mining s’attache à une interrogation de données structurées; le Big Data s’attache à fournir des données et à offrir la possibilité de tenter de structurer les données pour qu’elles soient utiles à tel ou tel segment de marché ou d’expression de besoin.

Sans avoir à chercher bien longtemps, le Big Data s’affirme tout simplement comme une logique de besoin qui puise ses ressources en financement et en R&D dans ceux de différents secteurs de l’industrie et de la recherche. C’est une nouvelles extension des possibilités de gérer des informations.

Retrouvez tous les articles de notre Dossier Big Data

One Response to "Dossier Big Data (2/3) – Le Big Data n’est-il que du marketing ?"

  • Des algorithmes et de l’analyse prédictive | ELECTRIC NEWS | Digital Publishing for Electric Brain
    19 décembre 2014 - 11:21 Reply

    […] Algorithmes devins : les smartphones, bientôt nos « deuxièmes cerveaux » ? Tranquilien data.sncf.com Wiki : open data Wiki : big data data.gov.fr datascience.net Open Data Paris Analyse prédictive : Le data scientist doit travailler en équipe Big Data sur lemondeinformatique.fr L’analyse prédictive permet d’augmenter le taux de conversion en ligne de 30% L’effet Big Data Modélisations prédictives Le Big Data n’est-il que du marketing ? […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *