Go to Top

Le BlockChain au delà du Bitcoin

Fin 2008, un nouveau système de paiement électronique appelé Bitcoin faisait son apparition, créé par un programmeur (ou un groupe de programmeurs) non identifié sous le pseudonyme Satoshi Nakamoto. Son but principal était de permettre les mouvements sécurisé de cette crypto-monnaie sans avoir à recourir aux services d’une banque centrale ou de quelconque tierce partie. La technologie utilisée derrière le Bitcoin se nomme « blockchain », une base de données constamment mise à jour de toutes les transactions effectuées depuis le démarrage du système. Les blockchains sont stockées sur un réseau décentralisé et réparties sur de nombreux ordinateurs personnels (noeuds). Ceci a plusieurs avantages :

  • Transparence,
  • Aucun point d’échec,
  • Difficilement piratable ou corruptible,
  • Contrôle impossible par une seule personne, entité ou entreprise.

En raison du succès du Bitcoin au cours des dernières années, la technologie blockchain est améliorée et évaluée par un large panel de gouvernements et de sociétés pour en améliorer son efficacité et sa sécurité.

La Chambre de Commerce Numérique, ainsi que le Département américain de la santé et des services sociaux, ont récemment co-hebergé un Code-A-Thon, afin de trouver des idées sur la façon dont le blockchain pourrait être utilisée afin de relever les défis de la gestion numérique de la santé, tels que la confidentialité, la sécurité et l’évolutivité. C’était le tout premier blockchain hackathon hébergé par une entité gouvernementale. L’année dernière, le service postal des États-Unis a également mené une étude pour mieux comprendre cette technologie et en identifier les domaines d’intérêt potentiels.

Au début de l’année 2017, McKinsey & Company, une société mondiale de conseil en gestion pour les gouvernements et les ONG, a soumis un rapport sur la technologie des blockchains. Elle a sondé environ 200 entreprises et a découvert que sur au moins 80 nouvelles opportunités susceptibles d’utiliser la technologie blockchain, près d’un quart d’entre elles se situent dans le secteur de l’assurance, suivies par l’industrie des paiements (13%). En général, l’industrie des services financiers représente 50% au total. La technologie Blockchain a le potentiel de perturber cette industrie en supprimant le «middleman» et en créant des gains d’efficacité dans différentes parties de la chaîne de valeur, telles que les paiements, les prix, les transferts, les contrats intelligents, la fraude d’identité et les investissements.

A l’avenir, des experts et des chercheurs prédisent que le blockchain permettra aux entreprises de fonctionner uniquement grâce à des algorithmes, d’améliorer l’intelligence artificielle ainsi que de suivre et de gérer les périphériques IoT. Le blockchain est essentiellement un grand livre d’échanges de données chiffrés entre lui-même et d’autres appareils, services Web et utilisateurs, de telle sorte qu’il pourrait également fournir un moyen de consulter l’historique unique de votre propre support. Imaginez des appareils intelligents qui communiquent et fixent des priorités entre eux au moment le plus opportun afin de minimiser les coûts d’électricité en de garder vos appareils en état de marche optimal. Ou imaginez un véhicule capable de réaliser ses tests de diagnostic, de planifier sa maintenance et de payer elle-même ses factures…

Les applications potentielles et les avantages des blockchains sont apparemment illimités. Mais comme toute technologie, il y a également des inconvénients et des questions en suspens. Un inconvénient majeur est que le blockchain nécessite un contrôle constant des sources à exécuter. Par exemple, un article a révélé que chaque transaction bitcoin nécessite l’énergie équivalente nécessaire pour alimenter 1,57 ménage américain pendant une journée. Et il existe encore des incertitudes au sein des industries financières sur la façon de réglementer et d’adopter les politiques de blockchain, le bitcoin étant nouveau et les monnaies modernes ayant toujours été créées et réglementées par les gouvernements. Néanmoins, le blockchain semble être en passe de devenir l’une des technologies les plus puissantes et les plus adaptées, perturbant les industries et rendant les processus plus efficaces, plus transparents et plus sécurisés.

One Response to "Le BlockChain au delà du Bitcoin"

  • Julie
    21 novembre 2017 - 8:43 Reply

    Merci pour cet article très complet et intéressant sur les blockchain, d’autant plus qu’il est grand temps de s’intéresser de plus près à cette technologie vu son aspect évolutif et prometteur pour l’avenir. Car si certaines cryptomonnaie comme le bitcoin semblent déjà avoir montré certaines limites, le système de blockchain lui n’a pas encore révélé tout son potentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *