Go to Top

Comment la corruption de données fonctionne-t-elle ?

Les disques durs ont évolué à un rythme effarant au cours des dernières années, mais en dépit de toutes ces innovations, la corruption des médias reste encore un problème dans le monde de la récupération de données. Avant de nous plonger dans les profonds problèmes liés à la , nous avons besoin de comprendre ce qui cause la corruption et comment elle peut être diagnostiquée dans le cadre de la récupération de données.

Qu’est-ce que la corruption des médias ?

La corruption des médias peut être décrite comme la perte ou la modification des données informatiques lors de la transmission ou de la récupération.

Qu’est-ce qui cause la corruption des médias ?

La corruption est souvent causée lorsque le processus de transfert des données est interrompu ou perturbé. Cela peut être causé par une défaillance de l’électronique, des surtensions ou des problèmes mécaniques internes.

Comment la corruption des médias endommage les périphériques de stockage de données ?

La corruption peut affecter tout type de périphérique de stockage ; des disques durs aux clés USB, des systèmes RAID aux disquettes. La corruption des médias peut modifier ou détruire des informations importantes qui peuvent rendre un périphérique de stockage inutilisable et inaccessible.

Pourquoi la corruption des médias peut causer tant de dégâts ?

Chaque appareil dispose d’une certaine routine, qu’il effectue lors de son démarrage. Pendant ce processus, l’appareil a besoin d’accéder à des informations importantes qui lui indiquent comment communiquer avec l’hôte (s’il est branché sur un ordinateur portable, de bureau ou un autre matériel). Si ces données sont endommagées ou altérées, le dispositif ne sait plus comment démarrer, ce qui le rend inutilisable.

Comment savoir qu’un média est corrompu, et pourquoi est-ce un problème ?

Dans la plupart des cas, vous ne pouvez pas voir la corruption des médias car elle se produit au sein du disque ou dans les puces qui le contrôlent. Dans les clés USB, par exemple, la corruption des médias se produit au sein de la puce qui contrôle la connexion entre la clé USB et l’ordinateur. Il est donc possible de voir (ou de quantifier) le niveau de corruption des médias.

Avec les disques durs mécaniques modernes, il est également très difficile de voir la corruption ; souvent, seulement de petites zones du disque sont touchées. Cette corruption mineure endommage souvent quelques fichiers utilisateurs, mais peut encore être assez importante pour arrêter l’intégralité du disque, le rendant inutilisable.

Dans plusieurs cas de corruption de média, cela peut affecter la « zone système » du disque.

La « Zone système » expliquée

La zone système d’un disque dur contient une série de commandes dont le disque dur a besoin d’accéder pour devenir accessible. Il contient des informations importantes du disque, y compris sa capacité, le modèle, le numéro de série et bien plus encore.

Tous les disques durs mécaniques doivent accéder à leur « zone système » afin d’être utilisables ; donc si la zone système est corrompue, ils ne seront plus reconnus.

La corruption des médias dans les vieux disques

Les disques durs modernes offrent de nombreuses garanties contre la corruption des médias, bien qu’il soit impossible de l’empêcher complètement.

Avec les disques plus âgés, il est possible de voir la corruption en visualisant les plateaux sous un microscope ; comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous.

Corruption

Sur la photo ci-dessous, nous pouvons voir une image agrandie d’un plateau. Les lignes verticales indiquent où se trouvent les différents secteurs du disque. Ceux-ci devraient être recoupés avec des lignes horizontales très fines, qui divisent les pistes du plateau.

Sur la photo, on peut voir les lignes épaisses qui sont une caractéristique de grave corruption des médias.

 

media_corruption

Quelques réflexions

Il est clair que la corruption des médias rend rarement un périphérique inutilisable, mais cela est possible. Même avec les disques d’aujourd’hui, une importante corruption peut entraîner une faible récupération et, dans certains cas, peut rendre les données complètement irrécupérables. La meilleure façon d’assurer la sécurité de vos données est de toujours garder une sauvegarde (à jour) de vos données.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *