Go to Top

Que faire quand son disque dur est tombé à l’eau ?

  • https://www.ontrack.fr/blog/wp-content/uploads/sites/4/disque11-640x427.jpg
  • https://www.ontrack.fr/blog/wp-content/uploads/sites/4/disque21-640x427.jpg
  • https://www.ontrack.fr/blog/wp-content/uploads/sites/4/disque31-640x427.jpg

C’est bien connu, les ordinateurs portables sont plus vulnérables que les ordinateurs de bureau.  En cas de vol, le préjudice peut malheureusement être double. En plus de la disparition de la machine, il faut bien souvent accuser la perte de données personnelles ou professionnelles parfois vitales.

C’est le cas de notre client qui n’a peut-être pas tout perdu. Sa nature prudente l’avait conduit à restreindre l’accès à son ordinateur portable par la saisie d’un mot de passe. Mais lors du cambriolage de son appartement, le malfrat, découragé par le mot de passe, n’a pas hésité à se débarrasser de l’ordinateur en le jetant dans la rivière voisine.

Quelques jours plus tard, les policiers retrouvent l’ordinateur au fond de la rivière. Le propriétaire, heureux d’avoir en main sa machine, extrait le disque dur, le sèche par divers moyens et à plusieurs reprises puis tente sans succès de démarrer l’ordinateur. Il s’en remet alors à son réparateur agréé qui prend le risque d’endommager davantage le média en remplaçant la carte contrôleur. Là encore, le disque ne se lance pas. Le client nous contacte finalement pour procéder à la récupération de données.

Ne surtout pas sécher un disque dur tombé à l’eau !

Mais la tâche n’est pas aisée pour des raisons que l’on ne soupçonnerait pas… En effet, ce n’est pas l’immersion du disque dans l’eau en tant que telle qui pose problème (nous récupérons par exemple les disques durs de chalutiers naufragés), mais les traitements subis par le média dès sa sortie de l’eau.

Quand un disque dur chute dans un liquide, il est impératif de ne pas le sécher lorsque vous le reprenez. Placez-le dans un récipient d’eau distillée. Il devra nous être transmis dans ce liquide. A défaut, il convient de nous envoyer le disque dans son bain d’origine.

Des particules microscopiques (calcaire, poussières,…) se déposent sur le média et se collent lors du séchage, ce qui endommage tous les composants du disque dur, et en particulier les plateaux du disque dur. Nos traitements spécifiques (plusieurs bains de solutions différentes) éliminent ces dépôts.

Il est aussi capital de rappeler qu’il ne faut jamais ouvrir un disque dur dans un environnement où l’air n’est pas traité (c’est-à-dire hors d’un laboratoire spécialisé). Des particules de poussières microscopiques risquent de se déposer sur la surface des plateaux et entraîner un atterrissage des têtes de lecture ce qui endommagerait irrémédiablement le disque dur.

Les bons gestes pour augmenter les chances de récupérer des données

  • Des gestes finalement simples, mais éloignés de nos réflexes (ne pas sécher le média), peuvent sauver des données,
  • La première tentative de récupération est capitale, le support de stockage n’offrant généralement qu’une chance. Le choix du prestataire à qui vous confirez votre média est donc capital.

Vous aurez maintenant les bons réflexes !

2 Responses to "Que faire quand son disque dur est tombé à l’eau ?"

  • yank
    7 septembre 2017 - 10:52 Reply

    Bonjour ! Mon disque dur est mouillé par la pluie et j’avais laissé un moment puis démarrer l’ordinateur mais j’ai un message qui dit disque dur non installé et j’ai démonté puis sécher le disque au soleil et je viens juste de lire votre conseil alors je fais comment actuellement ?

    • Kroll Ontrack France
      7 septembre 2017 - 1:59 Reply

      Bonjour Yank, le plus simple est de contacter directement nos techniciens au 0 800 10 12 13 (ou au 01 69 53 66 84 si vous êtes à l’étranger), ils vous fourniront des conseils personnalisés en fonction de votre situation.

      Cordialement,
      L’équipe Kroll Ontrack

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *