Go to Top

Dossier Partage De Données (1/3) : Quel partage de données, pour qui et pourquoi ?

Dossier partage de données

Pour certains, le partage des données consiste à prêter sa clé USB. Avec le principe de fonctionnement d’Internet, le partage de données a multiplié son champ des possibles. Quel partage des données, pour qui et pourquoi ?

Dans le principe, partager sur un réseau signifie que l’on veut bien le faire, mais sous certaines conditions et notamment pour qui. A cela s’ajoutent la problématique de l’endroit où sont stockées les informations à partager, de la qualité du débit que l’on veut garantir (si ce sont des vidéos, il faut un débit très rapide) et du niveau de sécurité de l’accès et du stockage lui-même. Il faut ensuite savoir si le partage est celui de simples fichiers, auquel cas il s’agit d’un mode serveur de fichiers, ou si l’accès concerne un logiciel qui exploite lui-même des données, ce qui est le cas en utilisation en mode serveur de données. Pour exemple, pour une vidéo, on pourra l’obtenir en mode fichier à télécharger ou en mode streaming, ce qui n’est pas du tout le même fonctionnement ni le même service ; dans le premier cas on ne peut voir la vidéo que quand le fichier est entièrement chargé, dans le second, on peut la lire comme si elle était sur un lecteur de DVD, on peut la mettre en pause, revenir en arrière ou avancer plus vite, etc.

Alors partager pour qui ? On peut distinguer le partage familial des contenus multimédia des partages professionnels. Dans le cadre familial, il y a ce qui peut être envisagé par les réseaux sociaux comme Facebook, mais évidemment, hors de question de publier toute sa vie sur Internet au vu et au su de tous : votre vie est votre vie, et surtout celle de vos proches est la leur. Pour ceux qui veulent partager simplement et de manière confidentielle de gros volumes de données à la fois dans la maison et avec quelques proches, une solution à base de NAS (Network Attached Strorage ou serveur de fichiers en réseau) permet de le faire sans abonnement particulier sauf évidemment à Internet ; nous y reviendrons.

Pour les professionnels, les partages ne sont pas simples. Ils nécessitent une étude approfondie du besoin. Un besoin qui ne se contente pas de penser aux données et aux logiciels qui vont les gérer. La problématique des professionnels concerne les droits d’accès, mais aussi depuis quel endroit et quel type de terminal. S’y ajoutent le type de sécurité de transport des données, avec quelle bande passante en fonction des types de données, du nombre d’utilisateurs et de leur situation géographique; en résumé, à partir de quelle infrastructure globale informatique, réseau et télécom ils vont y accéder.

Tout le monde peut en réalité avoir besoin de partager ses données, mais chacun a surtout besoin de bien réfléchir dans quelles conditions.

Retrouvez tous les articles de notre Dossier « Partage de données »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *