Go to Top

La récupération de données pour palier à l’échec des sauvegardes

La récupération de données à la rescousse

Tous les ans, de nouveaux systèmes de stockage toujours plus performants font leur apparition sur le marché. Dans le même temps, le processus stockage se complexifie, pouvant alors entraîner la confusion, une perte de temps, voire provoquer une perte de données… Ceci alors que le but premier de ces systèmes de stockage est d’éviter la perte de données.

Les professionnels de l’informatique, qui ont placé des budgets souvent conséquents dans ces systèmes de stockage, en viennent alors à se demander légitimement : « Comment est-il encore possible qu’une perte de  données se produise, et comment l’éviter » ?

Différentes raisons de l’échec des sauvegardes

La réalité veut que le stockage soit complexe car en permanente évolution. En effet, les données stockées sont en constante augmentation et des nouvelles réglementations (loi Sarbanes-Oxley, CNIL…) bousculent les règles en vigueur et font évoluer les méthodes de conservation des données.

La solution la plus courante consiste à augmenter la capacité de stockage par incrément en introduisant des éléments provenant de différents fournisseurs, augmentant ainsi la complexité du stockage.

Parfois, des sauvegardes échouent à cause de supports non adaptés ou endommagés. En effet, stocker des cartouches magnétiques sur un meuble pendant de nombreuses années les abîme et peut rendre leur contenu illisible.

D’autres fois, les sociétés n’ont pas conservé les logiciels de sauvegarde, empêchant ainsi la plupart du temps la restauration des données sauvegardées.

Enfin, l’échec peut être lié à une altération du processus de sauvegarde. En effet, si la quantité de données à sauvegarder change, il faut adapter la procédure de sauvegarde en conséquence.

Faire face à la complexité du stockage

La récupération de données à la rescousse

Les entreprises possèdent toutes des données importantes voire vitales. Sans ces données, la pérennité de l’entreprise peut être en jeu. La récupération de données concernera alors les pertes cruciales : si l’entreprise n’a pas assez de temps devant elle pour mettre en place une restauration, la récupération de données est la solution à envisager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *