Go to Top

Enquête Ontrack: Un tiers des sondés ne sauvegarde pas leurs données. Découvrez l’article sur notre Blog

Un récent sondage d’Ontrack montre que le nombre de personnes refusant de sauvegarder leurs données reste élevé !

Une enquête menée à l’occasion de la journée mondiale de la sauvegarde auprès de 350 clients d’Ontrack a révélé que plus d’un tiers d’entre eux soit 33% n’avaient pas sauvegardé leurs données avant de les perdre. Ce nombre est encore très élevé mais, il a diminué ces 5 dernières années et il demeure relativement stable. Au niveau mondial, les chiffres ont varié de 37% en 2013 à 39% en 2015 à 33% en 2017. La raison principale pour laquelle les répondants ne sauvegardaient pas leurs données est qu’ils n’avaient pas le temps pour rechercher et mettre en place une telle solution.

La journée mondiale de la sauvegarde a été créée il y a 7 ans, en 2011 pour rappeler aux usagers qu’il est important de sauvegarder ses données au moins une fois par an pour un usage personnel et plus pour une entreprise.

La sauvegarde permet de rendre les données importantes de l’entreprise rapidement accessibles après un crash du système/ perte de données. Si la récupération des données prend trop de temps, cela peut provoquer de sérieux problèmes et menacer l’entreprise et son bon fonctionnement. Il est évident que plus le temps entre la sauvegarde et la perte des données est faible plus la perte sera minime. Il faut trouver le bon équilibre entre la fréquence des sauvegardes, la quantité de stockage nécessaire et les coûts de stockage pour garantir le succès de la récupération des données en cas d’erreur critique.

Près de 58% des personnes interrogées dans le monde font des sauvegardes régulièrement. 20% réalisent des sauvegardes hebdomadaires, 12%  tous les mois et, 3% une seule fois par an.

 

Quand on compare les différents types de sauvegardes, les sauvegardes complètes sont les plus utilisées par les répondants puisque 42% ont choisi cette solution ou une solution équivalente. 25% ont choisi une sauvegarde incrémentielle, et enfin 15 % ont choisi une sauvegarde différentielle. Seulement 7% réalisent une image des sauvegardes d’images (instantanés).

Malgré toutes les précautions prises, beaucoup d‘utilisateurs perdent encore leurs données. Parmi les répondants ayant subi une perte de données en 2017, seulement 43% ont pu restaurer 75 à 100% de leurs données à partir de leur sauvegarde. 11% ont été en mesure de restaurer seulement 40-75% de leurs données. Les répondants restants, ont perdu la plupart de leurs données ou la totalité de celles-ci. En 2016, 66% ont pu restaurer les trois quarts de l’ensemble de leurs données, tandis que 11% n’ont pu récupérer que 40 à 75% des données.

Une grande question demeure. Pourquoi tant de répondants ont-ils subi une perte de données, malgré leurs sauvegardes ? La réponse est qu’ils ne vérifient pas assez souvent si leurs sauvegardes fonctionnent correctement.

Les résultats du sondage de cette année montrent que seulement 27% des répondants testent leurs sauvegardes chaque semaine, contre 32% une fois par mois. Les répondants restants ne testent leurs sauvegardes qu’une fois par an ou jamais. En 2016, seulement 24% des personnes ont testé leurs sauvegardes de manière hebdomadaire, 34% de manière mensuelle, 13% ne font une vérification de leurs sauvegardes qu’une fois par an et près de 24% ne le font jamais.

Conclusion: la mise en place d’une sauvegarde n’est pas suffisante.  Il faut vérifier en permanence ses fonctionnalités et, s’il y a une erreur, savoir comment la réparer. La sauvegarde doit aussi pouvoir être réalisée automatiquement à certaines heures. Surveiller les sauvegardes n’est pas le plus important, le plus important est de vérifier les données contenues à l’intérieur de celles-ci. Elles doivent être intactes et complètes pour pouvoir être utilisées plus tard. Il est également très important de programmer des sauvegardes de plusieurs appareils et supports en même temps

Ne pas créer de  sauvegarde est une erreur grossière. En tant que particulier cela peut ne pas avoir d’incidence mais en tant qu’entreprise c’est indispensable.

copyright de l’image: Wikilimages/pixabay.com

https://pixabay.com/en/earth-earth-at-night-night-lights-11595/
CC0 License

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *