Go to Top

Externalisation et Cloud, même combat ?

Cloud computing et sécurité des données

Le Cloud et l’externalisation sont deux techniques capables de délivrer des services qui ne permettent pas d’imaginer qu’ils sont vraiment différents. Une erreur grossière.

Il n’y a pas si longtemps, les commerciaux du monde des Datacenters ne juraient que par les services d’externalisation. Le Cloud a commencé à faire une concurrence à ce genre de service et les commerciaux se mettent à en vendre. Alors ? Externalisation et Cloud même combat ?

Pas tout à fait. L’externalisation concerne la sortie d’une infrastructure bien établie avec matériel et logiciels vers un prestataire qui assurera des rôles contractuels qui iront de la simple location d’un espace de stockage alimenté, ventilé et connecté jusqu’à l’infrastructure matérielle et logicielle sur mesure, l’infogérance, la maintenance, etc. L’externalisation commence par le « sur-mesure ».

Avec le Cloud, le principe est différent. Vous ne louez pas, vous vous abonnez à un service informatique industrialisé qui satisfait votre besoin d’entreprise. Inutile de payer une infrastructure qui peut être utilisée par 50 personnes si vous n’êtes que 30 ! Pas d’investissement, pas de contractualisation longue durée sur une géométrie précise de votre système d’information. C’est du tout compris, avec le bénéfice d’une adaptation dynamique de la puissance de l’infrastructure, si vous avez besoin de plus ou moins de puissance à un moment donné.

Le Cloud à votre service

Dans cette perspective, avec le SaaS (Software as a Service), le Cloud propose de l’abonnement mensuel à l’usage d’un logiciel (loué comme un service), vous ne vous préoccupez pas de savoir sur quelle machine il est installé. Vous en disposez en ligne pour autant de collaborateurs que vous aurez pris d’abonnements. Cela va de la gestion commerciale à la messagerie professionnelle, etc. L’administration des services est souvent très simplifiée par rapport à celle d’un serveur et ne demande pas l’ingénieur le plus pointu pour résoudre de grosses problématiques. Si le service ne suffit plus, vous en changez.

Le service PaaS signifie Platform as a Service ou autrement dit, un serveur virtuel équipé d’un système d’exploitation (Windows Server, Unix, Linux ou autre) sur lequel vous pouvez installer vos logiciels usuels. Vous payez pour la puissance de la machine, sa bande passante Internet, la taille de son disque dur, et vous la faites donc évoluer en fonction de vos besoins.

Le service IaaS (InfraStructure as a Service) quant à lui propose la mise à disposition d’un ensemble de serveurs reliés entre eux.

Pour finir sur un exemple intéressant de dilemme entre Cloud et externalisation, citons le cas d’une solution d’externalisation qui s’est révélée moins coûteuse qu’une solution Cloud « classique » : la machine virtuelle qui n’est lancée que lorsque le serveur ou l’infrastructure de l’entreprise tombe en panne. Un service Cloud à développer ?

One Response to "Externalisation et Cloud, même combat ?"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *