Go to Top

Guide d’une migration de bande magnétique, étape par étape

A quoi ressemble un processus typique de migration de bande magnétique ?

Il n’existe pas de projet standard pour la migration de bande magnétique, chaque projet est différent. Plusieurs facteurs tels que la quantité de bandes, les formats utilisés, les solutions matérielles et logicielles associées, les exigences spécifiques de l’entreprise, etc, jouent un rôle important dans les besoins spécifiques de l’entreprise.

Cependant, tout projet devrait inclure, au moins quatre grandes composantes : la consultation, la preuve du concept, le traitement de la bande et l’achèvement du projet !

Tape_project_steps

La consultation

L’objectif d’une migration de données, que ce soit sur bande ou sur tout autre support, est de garder vos archives et données accessibles et disponibles à tout moment.

Pour garantir cela, la première étape consiste à faire une analyse détaillée de tous les médias existants. Lorsque vous utiliserez un fournisseur de services pour la migration de bandes, , il devra y avoir une consultation, où seront définis l’état actuel des médias et les résultats attendus du processus de migration.

C’est au cours de cette phase initiale que les exigences du projet et les critères de réussite sont définis et convenus. Le résultat devrait être une déclaration de travail, qui décrit avec précision la portée du projet et comprend des estimations de coûts ainsi qu’un calendrier pour la migration.

La preuve du concept

Une preuve de concept assure la faisabilité du projet. Il va de pair avec la détermination de l’environnement des données ainsi que les ressources nécessaires pour réaliser le projet. Pour les cas très complexes, la portée du projet et les efforts requis sont déterminés plus en détails dans une étude de faisabilité.

Il ne peut y avoir aucune preuve de concept sans une vérification des archives, des médias et des données disponibles. Une analyse complète devrait être faite pour tous les types de médias et formats de données existants devant être migrés. Cela peut être une tâche longue, surtout quand il y a une grande quantité de bandes à migrer, composée de différents formats.

De plus, lors d’une vérification, la qualité des bandes doit être inspectée. Est-ce que les bandes fonctionnent encore ? Ont-elles atteint leur fin de vie ? Sont-elles intactes ou endommagées ? Il faut répondre à toutes ces questions avant de passer à la prochaine étape du processus.

Traitement des bandes

Le traitement des bandes couvre toutes les étapes nécessaires à la migration technique des bandes d’un format vers un autre et / ou d’une solution de sauvegarde vers une autre. Cela intègre aussi la destruction de façon sécurisée des bandes inutiles.

Le traitement des bandes comprend :

  • L’indexation et le catalogage : Une fois les bandes indexées, un catalogue des fichiers doit être créé ou sauvegardé. Chaque fichier sur chaque bande unique devra être catalogué pour créer des listes complètes de ce contenu,
  • Extraction : Cette étape est une des plus importantes puisqu’elle identifie les données qui sont extraites à partir des formats de bandes originaux et des solutions de sauvegarde d’origine. Si les bandes sont défectueuses ou vieilles, cette étape nécessitera une récupération de données pour accéder à un maximum de données sur le maximum de bande possible,
  • Conversion de données : Une fois que les données d’origine ont été extraites, l’étape suivante est la conversion dans le nouveau format de sauvegarde. Le prestataire en charge de la migration devrait avoir tous les outils nécessaires pour convertir non seulement des solutions de sauvegarde commune ou formats de bande comme Backup Exec ou LTO, mais aussi des logiciels comme ARCserve, NetBackup, Microsoft Backup, Backup Express, Retrospect, CommVault, Tapeware, Cpio, Tar, Data Protector, Tivoli, Dump, UltracBac, Legato et des formats comme AIT, DLT or IBM 3592,
  • Duplication des bandes : Au cours de cette étape, les bandes qui, par exemple, doivent être archivées sont dupliquées dans le format final. Dans certains cas, le prestataire copiera les données dans un format de bande unique. D’autres outils logiciels avancés peuvent dupliquer les données sur plusieurs formats de bandes différents. Une copie bit à bit sera créée et reproduite dans le format souhaité,
  • L’effacement sécurisé des données et la destruction des supports de bande : Une étape importante qui pourrait parfois être négligée définit ce qu’il faut faire avec les bandes qui seront jetées. Les bandes de sauvegarde jetées contiennent toujours des données sensibles ; les conséquences seraient catastrophiques si elles tombaient entre de mauvaises mains. Par conséquent, l’effacement sécurisé des données des bandes et la destruction des bandes inutiles est une étape majeure dans tous les processus de migration de bande,
  • L’achèvement et le suivi du projet : La quatrième et dernière étape de tout projet de migration de bande est l’achèvement des tâches :
    • L’évaluation du projet final,
    • Examen des objectifs du projet,
    • Documentation du projet ainsi que la vérification de l’effacement sécurisé des données et la destruction des bandes inutiles,
    • Recommandations pour la gestion de données et d’archivage.

Solution en cours

En raison , d’autres problèmes se posent lorsque les employés, anciennement responsables de la gestion des archives sur bandes, quittent l’entreprise. Souvent, leurs successeurs ne disposent pas des informations importantes sur le contenu des bandes de sauvegarde. Il manque la documentation sur l’utilisation des solutions matérielles et logicielles. Parfois, les catalogues et les index des fichiers stockés manquent entièrement ou contiennent des informations insuffisantes. Par conséquent, on ne sait pas vraiment ce que contiennent les bandes d’archives détenues par la société.

Plus précisément, les catalogues de bandes en ligne peuvent aider à améliorer les bibliothèques de bandes en fournissant rapidement le gestionnaire de bibliothèque avec toutes les informations nécessaires pour définir quelles données sont importantes et lesquelles doivent être migrées et/ou stockées. Ces catalogues en ligne sont indépendants du matériel ou d’un logiciel de sauvegarde, ce qui facilite le coût du maintien et d’accès à chaque format propriétaire. Les bandes et jeux de bandes inutiles peuvent être identifiés facilement et détruits en toute sécurité, tandis que le contenu important peut-être sauvé, extrait et migré sur de nouvelles bandes jusqu’à leur fin de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *