Go to Top

L’affaire du double meurtre

Parmi les cas de récupération de données les plus étonnants ayant été traités par Kroll Ontrack se trouve celui concernant une étrange affaire de double meurtre dont la police cherchait à résoudre le mystère. Une femme avait été retrouvée morte chez elle aux côtés du corps d’une autre personne, un homme qu’elle ne connaissait vraisemblablement pas. Les soupçons se sont d’abord portés sur son mari, celui-ci se trouvant également dans la maison au moment des faits. Mais devant son incompréhension et son désarroi qui semblaient réels, ainsi que l’étrange configuration de la scène de crime, les enquêteurs ont rapidement cherché une autre explication.

En effet, le mari avait affirmé dans ses déclarations avoir passé toute la soirée à jouer au poker en ligne. Le juge d’instruction en charge de l’affaire demanda alors l’expertise des données du disque dur de l’ordinateur du mari. Ce dernier pratiquait, semble-t-il, cette activité de façon assez régulière, souvent avec des amis, l’obligeant ainsi à porter un casque sur ses oreilles pour communiquer. Il participait même par moments à plusieurs tournois simultanément, ce qui pouvait l’occuper très intensément, parfois jusque tard dans la soirée, voire une bonne partie de la nuit si la réussite était de son côté. Ainsi les experts en récupération des données de chez Kroll Ontrack ont été mandatés pour cette mission.

L’analyse des données se trouvant sur le disque dur révéla que le mari avait effectivement passé la soirée entière sur son ordinateur, à jouer au poker en ligne, et ce, de façon permanente et ininterrompue. Les courtes périodes indiquant une absence, en général inférieures à trois minutes, ne lui auraient, selon toute vraisemblance, pas permis de se rendre dans la pièce où se trouvait son épouse, à l’étage inférieur, et de commettre le double meurtre. La reconstitution des faits avait auparavant déterminé que quinze minutes au minimum lui auraient été nécessaires pour cela. D’autre part, le médecin légiste chargé de l’autopsie des corps avait estimé l’heure des décès entre 22h00 et 23h00, et cette période précise s’est avérée être la période d’activité la plus intense sur l’ordinateur, sans interruption de son utilisation de la part du mari.

Les enquêteurs devaient donc déterminer les circonstances des deux décès : la maison, se trouvant à l’écart des autres habitations du village, semblerait avoir été prise pour cible par un rôdeur, lequel était parvenu à y pénétrer sans la moindre effraction. Celui-ci se serait alors rendu dans la pièce où se trouvait la victime et se serait jeté sur elle pour tenter de la neutraliser. Dans sa précipitation, il n’avait pas pris en compte que la femme était occupée à effectuer des travaux de couture et qu’elle était armée de ciseaux très pointus. À la fois surprise et effrayée par cet inconnu surgissant de nulle part, elle lui porta un coup au thorax dans un geste instinctif d’auto-défense. L’homme fut mortellement touché mais parvint néanmoins à lui asséner un violent coup de couteau avant de s’écrouler, ce qui entraîna également le décès de la victime.

Dans cette affaire, l’expertise informatique a contribué à innocenter le mari de la victime, permettant ainsi aux enquêteurs de s’orienter vers une autre piste. L’expertise de Kroll Ontrack trouve toute son utilité dans de nombreux cas, mais ici il s’agit véritablement d’un des cas les plus étranges..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *