Go to Top

La migration des données fait partie du cycle de vie des données

Migration de données

Pour migrer ses données, les méthodes sont variées : cela va de la copie brute à une exportation / importation, avec ce que cela comporte comme problématiques ; la migration des données fait partie du cycle de vie des données.

Migrer ses données, c’est les faire passer d’un système à un autre, d’un logiciel à un autre ou d’un support media à un autre. La migration des données fait partie intégrante du cycle de vie des données dans l’entreprise car elle met en évidence deux facteurs essentiels : la nécessité de rendre pérenne l’utilisation des données de l’entreprise quelles que soient leurs utilisations, et donc la nécessité d’organiser cette pérennité.

Contrairement à ce que l’on pense de prime abord, la pérennité de l’usage des données n’est pas du tout inhérente à son existence à un instant T. Il y a de nombreux facteurs qui peuvent empêcher ou ralentir l’usage des données. La liste est longue et nous ne donnerons ici que quelques rapides exemples. Le plus courant, vous utilisez un logiciel depuis des années, son format de stockage est spécifique, les formats d’export de votre vieux logiciel ne correspondent pas à celui qui vous permettrait d’utiliser le nouveau logiciel choisi ; il s’agit de trouver la meilleure passerelle possible qui permette de limiter au minimum le temps consacré à reprendre de vieilles données “à la main”. Parfois, il peut s’agir d’utiliser plusieurs conversions successives, le tout étant de perdre le minimum de données et d’en récupérer un maximum.

Il existe des cas plus complexes lorsqu’il s’agit de récupérer des données sur un vieux support pour lequel vous ne disposez plus de matériel de lecture opérationnel ; soit parce que le matériel n’existe plus, soit parce que le logiciel n’est plus opérationnel sur le système que vous employez. Si vous y ajoutez l’obsolescence du format des données enregistrées, seul un expert comme Kroll Ontrack saura vous aider à démêler l’écheveau des problèmes et des données.

Avec l’arrivée du Cloud, la migration des données devient un des challenges majeurs pour pouvoir profiter des services de ce principe de travail sur des serveurs à géométrie variable. En effet, plutôt que de remplacer ses vieux serveurs, pourquoi ne pas franchir le pas du Cloud ? Le travail de migration d’un vieux serveur à un nouveau coûte souvent aussi cher que de migrer les mêmes services vers le Cloud sans avoir le souci de l’investissement matériel.

La migration des données est un sujet résolument professionnel qu’il s’agit de traiter en véritable professionnel.

A lire également :  Migration de données : une opération délicate.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *