Go to Top

Comment perdre des données en 10 leçons

Chaque situation de perte de données est différente. Elles se produisent avec des causes extrêmement variées, à tout moment, partout et en toute circonstance. Cette série de vidéos illustre les erreurs les plus courantes qui peuvent entraîner une perte de données. Chacune de ces vidéos, au titre irrévérencieux, est accompagnée d’un conseil pour aider les entreprises à éviter ou à affronter un cas de perte de données.

Erreur N°1 : Ne pas prendre ses impératifs de sauvegarde au sérieux

Le conseil de Kroll Ontrack : La gestion des données tout au long de leur cycle de vie nécessite un examen attentif. La sauvegarde des données ne doit jamais être une réflexion après coup.

Erreur N°2 : Ne pas gaspiller son argent avec des formations

Le conseil de Kroll Ontrack : Quel que soit le budget informatique d’une entreprise, le coût de la formation aux nouveaux systèmes doit être pris en compte, en plus du coût des systèmes proprement dits.

Erreur N°3 : Archiver ses cartouches n’importe où

Le conseil de Kroll Ontrack : Même avec une procédure de sauvegarde robuste et efficace, le risque de perte de données demeure. Les solutions d’archivage, de consolidation, de catalogage et d’indexation des données permettent de garantir que les données sont stockées de manière sécurisée, tout en étant facilement accessibles en cas de besoin.

Erreur N°4 : Considérer que l’on n’a pas besoin de beaucoup d’expérience

Le conseil de Kroll Ontrack : Il est facile d’oublier à quel point les données sont précieuses lorsque la gestion des données et la sauvegarde se déroulent de façon routinière. Confier des tâches importantes mais ordinaires à un personnel inexpérimenté peut être préjudiciable pour l’entreprise. L’erreur humaine est la cause la plus courante de perte de données.

Erreur N°5 : Accumuler les experts en sauvegarde

Le conseil de Kroll Ontrack : Pour la gestion des données vitales, il est essentiel que les rôles et responsabilités en matière de gestion de données soient clairement définis. En cas de perte de données, s’appuyer sur un partenaire expert en récupération de données pourra faire la différence.

Erreur N°6 : Remplacer fréquemment son logiciel de sauvegarde

Le conseil de Kroll Ontrack : Une procédure de sauvegarde est défaillante si le moment voulu elle ne peut accéder aux données stockées sur le support d’archivage. Pour des audits de conformité ad hoc et les demandes de restauration de données quotidiennes, le responsable concerné doit avoir une totale accessibilité et un parfait contrôle des données.

Erreur N°7 : Formater ses cartouches involontairement

Le conseil de Kroll Ontrack : Les réglementations relatives à la gestion des données pour les différents secteurs de l’industrie dicteront les impératifs de récupération et d’extraction des données archivées, de catalogage et d’indexation des données, et de destruction définitive des données en fin de vie.

Erreur N°8 : Ne pas assurer ses données sauvegardées

Le conseil de Kroll Ontrack : Mieux vaut prévenir que guérir, aussi les entreprises doivent-elles toujours planifier le coût de la récupération des données, ainsi que le coût du remplacement des supports.

Erreur N°9 : Ne pas suivre les avancées technologiques

Le conseil de Kroll Ontrack : À l’heure où la technologie continue de progresser à un rythme accéléré, l’entreprise ne doit pas faire l’impasse sur les données archivées. Il est important de collaborer avec un expert doté du savoir-faire technique et du matériel approprié pour extraire les données à la demande, les migrer, les cataloguer et les indexer.

Erreur N°10 : Laisser un collègue tenter de solutionner votre perte de données

Le conseil de Kroll Ontrack : La perte de données est une menace bien réelle qui ne peut pas être ignorée. La préparation à une perte de données doit faire partie intégrante de toute stratégie de reprise après sinistre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *