Go to Top

La règle de sauvegarde 3-2-1

On vous parle souvent de perte de données, de cyberattaques, de sauvegardes… Pourquoi ? Tout simplement parce que la perte de données est un phénomène de plus en plus fréquent dans les entreprises, qu’elle soit dû à un problème logique (panne logicielle ou système) ou un problème physique / mécanique (disque dur, serveur, carte mémoire, CD, DVD, clé USB…).

Cependant, on estime que la majorité des pertes de données est causée par le facteur humain (25%), plus précisément par l’absence de sauvegarde des données, plutôt que par le disfonctionnement d’un logiciel ou d’un ordinateur.

Par conséquent, il est impératif pour les entreprises de posséder des stratégies de sauvegarde et d’anticiper les risques d’une éventuelle perte de données.

Au vu de l’importance de certaines données sensibles, il est fortement conseillé d’appliquer la règle dites “3-2-1” pour les sauvegardes. Une méthode fiable et très facile à suivre :

  • Conserver 3 copies de vos fichiers (les fichiers originaux stockés  sur le disque dur de l’ordinateur et deux sauvegardes),
  • Sauvegarder les fichiers sur 2 types de supports différents. Il existe en effet de nombreux supports différents pour la sauvegarde de vos données (NAS, disques durs externes, mémoire flash, bandes magnétiques, DVD, le cloud …),
  • Conserver 1 copie de sauvegarde hors-site (autre que la maison ou l’entreprise).

Pourquoi toutes ces sauvegardes ?

Le stockage à trois copies minimise considérablement le risque de perte de données. Supposons que vous sauvegardiez les données d’origine sur le disque n°1 et la sauvegarde sur le disque n°2. Si la probabilité de défaillance du disque n°1 et du disque n°2 est de 1/100, la probabilité de défaillance simultanée des deux disques sera de 1/100 * 1/100 = 1/10 000.  Avec trois sauvegardes, la probabilité diminue à un sur un million.

Deux supports de stockage différents réduisent encore plus la probabilité de perte de données. Il n’est pas rare que deux appareils d’un même modèle aient une durée de vie similaire, et par conséquent deviennent défectueux au même moment. On connait tous ce phénomène lorsque 2 ampoules grillent presque simultanément. Il n’est également pas rare que la panne d’un des disques d’un système RAID entraine la panne du deuxième disque.

Garder une copie dans un endroit différent est recommandé. En cas d’inondation ou d’incendie, de vol ou d’autres catastrophes naturelles, toutes les sauvegardes ne seront pas perdues. Garder une copie dans un coffre-fort à la banque, chez des amis, dans votre appartement n’est pas compliqué et pourtant, cela peut sauver votre entreprise en cas de catastrophe.

Si vous sauvegardez vos données en suivant la règle de sauvegarde 3-2-1, vous êtes en sécurité. Mais en général, la sauvegarde la plus sûre est celle que vous créez en ce moment, sans  perdre de temps.  Rappelez-vous qu’une nouvelle sauvegarde, même sur un CD, est une nouvelle sauvegarde.

Droit d’auteur de l’image: Tim Reckmann / pixelio.de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *