Go to Top

Que nous réservent les SSD SATA et SAS à l’avenir ?

Les Solid State Drives (SSD) sont de plus en plus répandus et commencent à devenir la norme pour sur tous les ordinateurs grand public. Ils sont également largement utilisés dans les entreprises qui tirent ainsi profit d’une solution de stockage non seulement fiable, mais aussi capable de maintenir des vitesses de lecture et d’écriture de données élevées.

Cependant, à mesure que la demande de meilleures performances et fiabilité croit, la nécessité d’une technologie plus moderne doit répondre aux besoins informatiques actuels. Jusqu’à présent, les types les plus courants de SSD étaient basés sur les protocoles de connexion SATA et SAS, mais l’introduction de nouvelles technologies pourrait les détrôner de leur situation de standard de l’industrie.

Dans cet article, nous allons voir quelles sont les différences entre SATA et SAS et comprendre les raisons pour lesquelles l’industrie du stockage de données s’éloigne de l’utilisation de ces interfaces. Vous en saurez également davantage sur les technologies PCIe et NVMe qui entraînent ce changement et nous amènent versune nouvelle ère de performance SSD.

Comment fonctionnent le SATA et le SAS?

Commençons par quelques bases concernant les SATA et SAS. La Serial Advanced Technology Attachment est un type d’interface matérielle qui permet le transfert de données vers et à partir de disque dur classique et de SSD. Les SSD SATA sont adéquats pour la majorité des utilisations domestiques car ils sont généralement moins chers, fonctionnent à une basse vitesse et ont une durée de vie plus faible.

Mais bien que suffisant pour l’informatique au quotidienne, les lecteurs SAS (Serial Attached SCSI) sont de meilleures alternatives pour l’utilisation dans une matrice de serveurs RAID ou un environnement de centre de données. Il s’agit d’un autre type d’interface. «SCSI» signifie Small Computer System Interface. Le SAS augmente l’IOPS (Entrées Sorties par seconde) par rapport au SATA, ce qui signifie qu’il a la capacité de lire et d’écrire des données plus rapidement. Cela fait du SAS un choix optimal pour les systèmes nécessitant des performances élevées.

En entreprise, le SAS prévaut sur le SATA, car il est plus performant au niveau de la durée de vie des écritures et a été spécialement conçu pour s’exécuter dans des environnements nécessitant une utilisation constante du lecteur.

L’introduction des PCIe et NVMe

Les derniers développements technologiques ont permis un bond en avant par rapport aux SATA et SAS. Ils dépassent maintenant les normes de performance actuelles des appareils flash NAND. L’introduction du PCIe a supplanté SATA comme interface de transfert de données à large bande passante, non seulement dans le domaine de l’informatique domestique, mais aussi pour le matériel en entreprise. Le PCIe (Peripheral Component Interconnect Express) est une norme standard de transfert de données à grande vitesse et peut offrir des taux de transfert drastiquement plus élevés sur les interfaces SATA ou SAS du fait qu’il existe plus de canaux qui permettent une circulation plus rapide des flux de données.

Le PCIe a été adopté par plusieurs des principaux fabricants de disques comme un standard pour les supports de stockage chez les particuliers comme en entreprise. Vous verrez par exemple que les derniers Macbooks sont livrés avec un stockage flash basé sur le PCIe, qu’Apple adoptent progressivement depuis des années dans leurs appareils grand public. Le PCIe peut également être utilisé dans les systèmes RAID des data-centers afin de proposer des réseaux à grande vitesse, ce qui augmente les performances globales.

NVMe et différences de prix

Les derniers périphériques PCIe SSD utilisent la NVMe (Non-Volatile Memory Host Controller Interface Specification). Il s’agit d’une interface logique qui permet aux normes PCIe d’accéder aux périphériques de stockage flash. La combinaison de PCIe / NVMe offre aux SSD la possibilité de dépasser les vitesses de transfert de données limitées qui handicapaient les connexions des SSD SATA, car initialement conçues pour être utilisées avec des disques durs. Vous devrez toutefois payer le prixpour ce genre de produit : un Samsung 950 PRO NVMe M.2 256GB SSD coute 300 € au moment de l’écriture de cet article, tandis que l’équivalent d’un SATA III de 2,5 pouces (comme le Samsung 850 PRO dans l’image ci-dessus), revient à un peu plus de la moitié de ce prix.

Les différences de performance annoncées lors de l’utilisation des SSD PCIe / NVMe sur les SSD SATA et SAS sont significatives, les vitesses de lecture / écriture séquentielles moyennes étant beaucoup plus rapides. Toutefois, il est probable que vous ne constatiez des différences réelles uniquement lors du démarrage de votre système ou lors du chargement de vos programmes.

L’avenir des SSD

Les SSD SATA auront toujours leur place en tant que stockage flash de capacité supérieure à l’avenir. Cependant, si la vitesse n’est pas une priorité, les disques durs continueront d’être une alternative intéressante grâce à leur faible coût. De nombreuses technologies nouvelles apparaissent sur le marché du stockage SSD, y compris les SSD M.2 PCIe qui offrent des performances considérablement accrues et qui sont régulièrement cités comme la nouvelle norme pour le marché des ordinateurs portables grand public en 2017. En outre, le NVMe remplacera les SSD SAS dans les grandes entreprises en quête de performance informatique, compte tenu de ses performances considérablement accrues.

En regardant le stockage SSD objectivement, comme la plupart des choses en IT; l’application et les cas d’utilisation détermineront le meilleur choix de technologie en matière de stockage de données. Il convient également de mentionner que tout type de SSD peut subir des pertes de données en raison d’une défaillance physique ou d’une défaillance logique, assurez-vous donc de réviser votre plan de reprise après sinistre si vous décidez d’utiliser un nouveau type de support de stockage afin d’y inclure une société de récupération de données telle que Kroll Ontrack.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *