Go to Top

Dossier Sauvegarder ses données : deux jeux valent mieux qu’un

Sauvegarde ses données

Sauvegarder ses données c’est bien, être sûr de pouvoir les récupérer quoi qu’il arrive, c’est mieux! Tout comme l’adage “il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier” est une référence dans la gestion des risques, en termes de sauvegarde, l’adage serait plutôt “deux jeux valent mieux qu’un”. Mais pas de n’importe quelle manière.

Aujourd’hui, sauvegarder ses données, c’est se donner les moyens non seulement de retrouver le travail que l’on a fait depuis quelques jours, mais surtout de se donner les moyens de retrouver globalement les outils de travail et les données de chacun lorsqu’un problème majeur se produit dans l’entreprise. En sachant que le lieu géographique de la sauvegarde est potentiellement un risque, il est nécessaire de prévoir une solution qui permette de récupérer une sauvegarde stockée dans un lieu qui ne puisse pas subir les mêmes contraintes que le lieu de travail effectif.

L’idée est donc de pouvoir envisager un système qui sache gérer les pires risques. Le plus critique dans l’entreprise concerne les données stratégiques : les bases de données, la comptabilité, la gestion commerciale, les RH, les emails, etc. Ce sont celles-là qui doivent être sauvegardées en priorité et d’une manière particulièrement fiable et sécurisée. Ces données peuvent par exemple être sauvegardées dans un premier “jeu” de sauvegarde qui consiste à utiliser des moyens classiques et efficaces dans bien des cas : cartouches, media de type DVD-ROM ou Blu-Ray, voire disque dur.

Toutefois, cela ne suffit pas; un media endommagé est une perte de données, de temps et souvent de beaucoup d’argent. Un second “jeu” de sauvegarde consiste à penser à doubler les media de sauvegarde. Les deux jeux pouvant contenir uniquement les mêmes données, mais pas forcément. Par exemple, si vous souhaitez sauvegarder les informations les plus fondamentales, vous n’avez pas forcément besoin de sauvegarder la configuration des serveurs, les répertoires où sont installés les logiciels, etc.

En revanche, pour une reprise rapide après incident, retrouver une sauvegarde complète est un gain significatif de temps et de productivité. A condition toutefois que le serveur ne soit pas définitivement endommagé. Si le serveur est opérationnel, cette sauvegarde doit être accessible rapidement et être très efficace. Malheureusement, si celle-ci faillit en même temps que le reste, il faudra tout reconstruire ou payer une récupération de données sur les médias incriminés dans la perte d’information.

Pour compléter les jeux de sauvegarde ou en remplacer un dans ceux que vous utilisez, le Cloud tombe à pic. Le vrai Cloud n’est pas un simple disque dur hébergé dans un centre serveur. Il s’agit en général d’un espace disque maintenu techniquement et régulièrement sauvegardé : un espace Cloud digne de ce nom exploité pour la sauvegarde peut être un gage de reprise rapide. Nous y reviendrons.

Retrouvez tous les articles du dossier « Sauvegarder ses données »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *