Go to Top

Selon un sondage, les suppressions de tables et lignes SQL prennent trop de temps

Bases de données SQL

Nous entendons de plus en plus nos clients se plaindre que les suppressions de tables et lignes SQL prennent trop de temps. Pour répondre aux demandes bien trop courantes de restauration de tables Microsoft SQL supprimées, un outil de recherche et restauration granulaires permettrait de gagner beaucoup de temps sur cette tâche fréquente.

Nous avons donc pris les choses en mains. Nous nous sommes d’abord adressés à la Professional Association for SQL Server (PASS) et nous sommes entretenus avec des centaines d’administrateurs de bases de données pour les interroger sur leurs besoins non satisfaits concernant SQL. Ensuite, nous avons organisé des groupes de discussion en direct avec des administrateurs de bases de données d’entreprise au sujet des problématiques auxquelles ils sont confrontés dans leur utilisation quotidienne de SQL. Enfin, il y a quelques temps, nous avons lancé un sondage pour collecter des données auprès des administrateurs de bases de données quant à la fréquence et au temps liés aux restaurations de tables.

Les résultats sont arrivés et reflètent les recherches que nous avons menées jusqu’à présent. Les restaurations granulaires ou au niveau des tables sont effectivement un événement courant dans les entreprises. 39 % des plus de 70 administrateurs de bases de données interrogés déclarent avoir une à cinq demandes de restauration SQL par mois, en raison de tables supprimées ou de données manquantes dans des colonnes ou des lignes. 20 % évoquent quant à eux plus de six demandes de restauration par mois.

Comme nous le savons tous, la taille des bases de données varie considérablement d’une entreprise à l’autre, généralement en fonction du secteur d’activité et de l’application. Le sondage montre de surcroît que beaucoup d’entreprises ont du mal à restaurer les bases de données plus volumineuses. 47 % déclarent que la taille de la base de données SQL Server type qu’ils restaurent est comprise entre 11 et 200 Go. 28 % indiquent qu’elle se situe entre 201 et 999 Go, contre 8 % qui évoquent une base de données SQL supérieure à 1 To.

Étant donné la fréquence des demandes de restauration et la taille de la base de données, la restauration de tables SQL est une tâche chronophage, qui monopolise souvent des dizaines d’heures de votre temps et entraîne un temps d’arrêt pour l’entreprise. Quand on leur demande combien de temps il leur faut généralement pour restaurer une table de leur base de données SQL Server, 52 % des personnes interrogées répondent plus d’une heure.

La tâche qui nous attend est donc de trouver un meilleur moyen afin de réduire considérablement le temps nécessaire pour trouver la sauvegarde contenant la table à restaurer et la restaurer dans l’environnement souhaité. La réponse est proche. Si vous souhaitez tester le prototype de solution, laissez vos noms, fonction, entreprise et adresse électronique en commentaire (ils ne seront pas publiés).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *