Go to Top

Smart Home : un nouveau concept d’habitation dans les 5 années à venir

Cela fait plusieurs années que la maison intelligente, ou smart home, revient régulièrement dans les discussions. Toutefois, ce n’est que récemment que ce nouveau concept d’habitation semble être en voie de se développer de façon concrète.

Qu’est-ce qu’une maison intelligente ? Il s’agit d’une maison qui intègre des systèmes d’automatisation avancés afin d’offrir aux personnes qui y vivent la possibilité de surveiller et de contrôler diverses fonctions. Par exemple, imaginez le contrôle de la température, l’ouverture et la fermeture des portes et des fenêtres, ou même l’interaction avec les appareils tels que le réfrigérateur, le lave-linge, la télévision, etc. sans avoir besoin de les manipuler physiquement, mais en ayant la possibilité d’interagir avec ceux-ci à distance grâce à une connexion sans fil.

Comment une maison intelligente fonctionne-t-elle ?

Le fonctionnement d’une maison intelligente est basé sur l’utilisation d’un réseau domestique. En général, un réseau sans fil (WiFi, Bluetooth, RFID) permet à plusieurs appareils d’être connectés les uns aux autres, une application spécifique (développée et fournie par les fabricants d’appareils intelligents) faisant office de console d’administration. Ainsi, que ce soit depuis votre habitation ou votre bureau, ou de quelque endroit où vous vous trouviez, vous pouvez choisir, au moyen de votre smartphone ou de votre tablette, le programme de lavage approprié et lancer la machine, ajuster le chauffage des pièces, ou afficher à l’écran les vidéos enregistrées par les caméras de votre système de surveillance.

De toute évidence, la maison intelligente doit être équipée d’appareils intelligents ; il vous faudra acheter les appareils ménagers et les installations (par ex. la chaudière, les radiateurs, l’éclairage, les systèmes d’irrigation, etc.) adaptés pour un contrôle à distance au moyen de l’application.

Ce qui nous attend dans les 5 années à venir

Deloitte a estimé dans une étude récente que d’ici à 2022 il pourrait y avoir près de 500 appareils intelligents connectés à une maison intelligente : de la cafetière aux capteurs d’irrigation pour la pelouse. Une contribution importante à ce développement sera offerte par IoT (Internet of Things), c’est-à-dire la capacité des objets à utiliser l’Internet afin de communiquer entre eux et à partager des informations concernant leur état, ainsi que la possibilité de traiter en temps réel les données collectées par des capteurs en vue de réaliser des actions dites intelligentes.

D’après la société de recherche Berg Insight, lorsqu’il est question de la maison intelligente, il est impératif de faire une distinction entre les marchés nord-américain et européen. En 2015, le premier comptait près de 13 millions de maisons intelligentes, contre environ 5 millions en Europe, pour un total de 18 millions de maisons intelligentes. Cependant, on s’attend à ce que le nombre de maisons intelligentes augmente, et d’ici à 2020, il est prévu que les 2 marchés atteignent 46,2 millions en Amérique du Nord et 44,9 millions en Europe.

Parallèlement à la mise en place de thermostats intelligents, de systèmes de sécurité, de systèmes d’éclairage et audiovisuels contrôlés à distance, une véritable maison intelligente doit également être équipée des appareils électroménagers de tous les jours tels que four, réfrigérateur, lave-linge dans leurs versions intelligentes. Cette nouvelle génération d’équipements promet, d’après les fabricants, non seulement une gestion à distance au moyen de l’application, mais également la possibilité de réaliser des économies : le réfrigérateur intelligent optimisera la consommation de nourriture (par exemple en vous informant des aliments sur le point d’atteindre la date de péremption), le lave-linge et le lave-vaisselle fourniront les meilleurs résultats qui soient avec une utilisation d’eau minimale, la plaque chauffante, grâce aux capteurs détectant les caractéristiques de la casserole et la température, pourra ajuster la chaleur, réduisant ainsi le gaspillage d’énergie et les risques de brûler la nourriture en cas d’oubli sur la plaque.

Mais quel est le coût d’une maison intelligente ?

L’un des principaux obstacles au développement de la maison intelligente à l’heure actuelle semble être le coût des appareils intelligents. Dans une récente étude menée par Deloitte au Royaume-Uni 48 % des personnes interrogées ont indiqué que le coût des appareils intelligents était encore trop élevé, tandis que 26 % d’entre eux ont affirmé que la technologie actuelle devait évoluer davantage avant qu’ils n’envisagent l’achat d’un appareil intelligent.

Ce qui est sûr, c’est que le coût d’un appareil ménager intelligent est, pour des raisons évidentes, plus élevé que le coût d’un appareil ordinaire. Les personnes souhaitant faire de leur habitation une maison intelligente doivent être prêtes à payer au moins deux fois le prix d’un appareil classique pour pouvoir s’offrir un réfrigérateur ou un lave-linge de type intelligent, et ces dépenses ne sont pas à la portée de tous les budgets.

Juste une petite anecdote : si vous pensez que le concept de maison intelligente est récent, vous faites erreur. Bill Gates pour sa maison au bord du lac Washington à Medina, près de Seattle (achevée en 1997), il y a de cela 20 ans, avait réalisé sa propre conception d’une habitation futuriste. Quel était le coût de cette maison ? 123 millions de dollars, semblerait-il ! Mais heureusement, pour la plupart nous n’avons pas vraiment besoin de 7 chambres à coucher, 24 salles de bain et 6 cuisines !

Les risques actuels en matière de sécurité liés aux appareils des maisons intelligentes

Malgré le fait qu’une maison intelligente peut être un excellent moyen d’améliorer notre façon de vivre dans le futur (ou dès aujourd’hui pour certaines personnes ayant les moyens financiers), certains problèmes doivent encore être résolus. Depuis que les premiers appareils connectés à Internet ont envahi le marché, plusieurs vulnérabilités ont fait surface. Il est à présent possible pour des hackers expérimentés d’avoir accès aux télévisions connectées à Internet dans le but d’espionner les occupants de la maison. Les personnes disposant de ce pouvoir peuvent établir un profil des habitudes au sein du foyer et utiliser ces informations pour organiser un cambriolage, voire pire. L’un des problèmes majeurs des maisons intelligentes dans leur état actuel est que les différents fabricants ont recours à des normes et protocoles différents qui ne sont pas compatibles entre eux. C’est la raison pour laquelle il vous faut vous connecter à différents réseaux et utiliser fréquemment des protocoles différents – lesquels sont parfois ouverts et non protégés – que vous devez, en tant qu’utilisateur, sécuriser vous-même.

Si vous faites partie des pionniers et que vous vous arrangez pour regrouper tous vos appareils connectés à Internet et votre maison intelligente sous une interface unique, vous pouvez rencontrer davantage de problèmes. Une seule défaillance dans une des parties du système combiné, aussi ordinaire soit-elle, ou un piratage, pourraient vous rendre la vie impossible : dans le pire des cas plus rien ne fonctionnerait et vous ne pourriez même pas entrer dans votre propre maison. Par conséquent, la sécurité des données est une question essentielle. Si vous souhaitez vous protéger des intrusions telles que la possibilité pour une personne d’avoir accès à votre maison ou de manipuler vos appareils, par exemple votre système d’automatisation domestique, votre réfrigérateur intelligent, ou votre voiture intelligente, vous devez changer vos mots de passe régulièrement et faire en sorte qu’ils soient sécurisés en permanence.

Photo: Maurizio Pesce / flickr.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *