Go to Top

Nouvelles tendances informatiques en 2012 : quels sont les risques ?

Les négligences des administrateurs informatiques nuisent à la sécurité en augmentant les risques de pertes de données

La virtualisation, le cloud computing, les réseaux sociaux et l’efficience énergétique sont les axes majeurs de développement informatique en 2012. Comme pour toute technologie, personne n’est totalement à l’abri d’un incident et il est primordial de veiller à la sécurité de ses données et de se préparer à de possibles pertes de données car il est important de savoir que la récupération de données en environnement virtuel existe véritablement.

La virtualisation est un phénomène qui séduit les entreprises parce qu’elle permet d’être indépendant et flexible par rapport au matériel. En effet, les entreprises ne sont pas en possession des supports de stockage des données, ce qui pourrait les amener à penser qu’elles sont à l’abri de pertes de données. Cependant, il faut garder à l’esprit que ces données sont quand même stockées sur des disques durs ou des cartouches magnétiques. Le risque lié à la perte de données n’est donc pas écarté et subsiste toujours.

Le cloud computing est aussi de plus en plus utilisé par les entreprises : d’après un rapport de Cisco Systems, le trafic réseau sur le cloud computing augmente de 66% chaque année. D’ailleurs ils prévoient que  1.6 zettaoctet de données soient transportées sur ce réseau d’ici 2015. Tout comme la virtualisation, le cloud computing n’est pas à l’abri de perte de données car il a, lui aussi, recours à des supports de stockage matériel. Il est donc nécessaire d’avoir à sa portée un spécialiste de la récupération de données en cas de problème lié à une perte de données.

L’essor des réseaux sociaux a marqué un grand changement dans la vie des entreprises et dans leur stratégie. Aujourd’hui les réseaux sociaux sont utilisés par la quasi-totalité des entreprises dans le monde. En effet il s’agit d’un phénomène aidant les entreprises à communiquer et échanger plus facilement en touchant une très large cible, ce qui rend également les données importantes. Pour protéger ces données contre le risque de perte de données, il convient de définir si le contenu des réseaux sociaux doit être stocké physiquement, à quel endroit et avec quelles protections.

Enfin, aujourd’hui, grâce à la technologie grandissante, il n’est pas rare que les employés utilisent leurs téléphones mobiles personnels, leurs ordinateurs portables personnels ou encore leurs tablettes numériques personnelles à des fins professionnelles. Le contenu de ceux-ci est très important aux yeux des entreprises ; il est impératif de réaliser des sauvegardes pour se protéger en cas de panne ou perte. A l’inverse, il peut être nécessaire de supprimer des données contenues sur ces appareils en cas de départ d’un employé.

Les supports de stockage et disques durs à mémoire Flash/SSD sont en perpétuelle évolution. Ils sont plus rapides et leur prix est meilleur marché. Cependant, les fabricants n’ont pas de norme précise à suivre en matière de configuration de ces supports à mémoire Flash/SSD et les spécialistes de la récupération de données doivent développer des outils adaptés à chacun d’entre eux. Il est donc vivement conseillé aux entreprises et aux particuliers de faire des copies assez régulières de leurs données importantes.

“Les ingénieurs de Kroll Ontrack sont spécialisés dans ces problématiques. Ils aident les entreprises et les particuliers à récupérer des données perdues ou endommagées, en les conseillant sur les stratégies de gestion des données”, explique Paul Dujancourt. “Nous investissons sans cesse dans la création d’outils propriétaires pour suivre les dernières évolutions technologiques et les tendances d’utilisation.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *