Go to Top

Voitures connectées : une technologie innovante mais risquée

D’Apple CarPlay à Android Auto, en passant par l’assistance au stationnement, la connexion à Internet, le streaming et le guidage routier, la technologie automobile continue à progresser jusqu’à devenir de véritables « ordinateur sur roues ». La voiture connectée séduit de nombreux utilisateurs grâce à ses fonctionnalités innovantes et attrayantes mais sont aussi des cibles tentantes pour les cybercriminels

Comment les hackers piratent les voitures ?

Les cyber-attaquants sont capables de contrôler les voitures simplement en s’approchant d’eux et en se connectant au réseau Bluetooth. Ainsi, ils arrivent à contrôler le moteur, la transmission, le châssis (freins et traction), les systèmes de sécurité (airbags), le diagnostic, la navigation, la climatisation, la radio…

Jeep piratée

Dans le cadre d’une expérience en 2015, deux experts en sécurité informatique, Charlie Miller (ingénieur en sécurité chez Twitter) et Chris Valasek (chercheur spécialisé sur les véhicules chez IOActive), ont piraté une Jeep Cherokee pilotée par Andy Greenberg, journaliste spécialisé pour le magasine Wired. Greenberg roulait à 70 Km/h près du centre-ville de St Louis pendant que les deux hackeurs pirataient à distance les systèmes informatiques de son véhicule. La température intérieure du véhicule a été poussée au maximum, la radio est passée à une station locale de hip-hop et les essuie-glaces ont été allumés. Tout a été contrôlé à distance par Miller et Valasek. Le test démontre à quel point il est facile pour les pirates d’accéder et de manipuler un véhicule pendant qu’il roule.

Comment les constructeurs assurent la sécurité des voitures connectées ?

Les constructeurs automobiles comme Tesla et BMW ont développé, de la même manière que les fabricants d’ordinateurs, des programmes qui mettent à jour instantanément les logiciels afin de devancer les pirates informatiques. Tesla et General Motors ont nommé des agents de cybersécurité pour mettre en œuvre la sauvegarde des systèmes. Plusieurs entreprises investissent encore davantage dans les tests. Cependant, malgré les efforts pour protéger les voitures connectées, ils ne seront jamais à l’abri du piratage. De nouvelles problématiques s’imposent quant à la vulnérabilité des objets connectés car plus la cyber-sécurité se renforce, plus la course entre les pirates et les constructeurs s’accentue et plus ces hackers deviennent efficaces.

Des mesures à prendre en compte :

Consumer Reports conseille aux conducteurs de faire ce qui suit pour protéger leurs véhicules contre d’éventuelles cyber-attaques:

• Ne branchez aucun périphérique inconnu sur le port USB ou OBD-II de votre voiture. Cela inclut les clés USB utilisées pour stocker de la musique. Ces connexions pourraient autoriser l’accès à des logiciels malveillants.

• Fiez-vous à des professionnels pour la réparation de votre véhicule car quelqu’un de malveillant peut introduire un logiciel malveillant en se connectant à votre véhicule, ce qui ouvrira l’accès à un piratage à distance.

• Si vous pensez que votre voiture a été compromise, contactez votre concessionnaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *