Une chute, un virus ou simplement un dysfonctionnement interne peuvent porter atteinte à l’intégrité d’un disque dur, interne ou externe, et rendre inaccessible les données qu’il contient. Selon la gravité du problème qui touche l’unité de stockage, il vous est possible d’effectuer des opérations pour le réparer.

Les symptômes d’un disque dur endommagé

 

Avant de tenter de réparer votre disque dur, il faut d’abord s’assurer qu’il est la principale source de problème en cause dans le dysfonctionnement de votre PC. Si le disque dur est détecté, mais que le système d’exploitation demande à effectuer un formatage lors de l’accès aux données, cela signifie qu’il y a plusieurs secteurs défectueux. Les secteurs défectueux peuvent également aboutir au ralentissement ou au plantage du PC.

En second lieu, il peut arriver que le disque dur s’affiche dans le système d’exploitation, mais ne soit plus accessible. Enfin, en cas de problème de disque dur, le PC peut ne pas démarrer tout simplement. Notez que si le système vous demande de formater le disque, ne le faites surtout pas si vous souhaitez récupérer vos données.

Les outils pour vérifier et réparer un disque dur externe ou interne sous Windows

Sous Windows, la meilleure façon de vérifier l’état de son disque est d’utiliser l’outil CHKDSK à partir de la console de commande (menu Exécuter). Avec les options /r et /f, le disque dur est analysé piste par piste pour détecter et réparer les informations récupérables sur les secteurs défectueux. Dans le cas où la partition défaillante est celle qui contient le système, il est préférable d’effectuer l’opération à partir d’un autre PC ou de faire l’analyse au démarrage du PC (accepter l’option qui vous demandera d’effectuer la vérification au prochain démarrage). Attention tout de même, la commande CHKDSK est extrêmement puissante et peut causer des dommages si elle est utilisée dans de mauvaises conditions. N'hésitez pas à lire l'article "CHKDSK, ou comment régler un problème par la manière forte" pour en savoir plus.

Lorsque le disque dur est inaccessible, TestDisk est un logiciel pour réparer un disque dur. Assez ardu à prendre en main à cause de son interface sommaire, ce petit utilitaire gratuit se révèle être un très puissant outil pour sauver son disque dur.

Réparer un disque dur sous Mac

Sur système OSX, c’est l’outil SMART qui se charge de vérifier la bonne santé du disque dur. Il permet entre autres de détecter les secteurs défectueux d’un disque dur endommagé. En cas de problème, l’un des meilleurs logiciels sur Internet est aujourd’hui AppleJack. Il permet de réparer un disque dur en réallouant les différents espaces vers les secteurs sains. Pour utiliser AppleJack, il vous faudra passer en mode single user. Votre clavier passera donc automatiquement en mode QWERTY. Il convient alors d’avoir sous les yeux les correspondances de touches pour effectuer les différentes commandes.

En cas d’échec des réparations logicielles

Selon la gravité du problème du disque dur, il peut arriver que les logiciels de réparation ne fonctionnent pas. Cela peut provenir d’un problème de la carte contrôleur, c’est-à-dire le circuit imprimé qui assure le bon fonctionnement de l’unité de stockage, ou bien de la tête de lecture. A moins d’être un connaisseur de l’électronique de pointe, il est préférable de confier la réparation de cette partie à des professionnels. Il en est de même pour les problèmes physiques graves, comme la fêlure du plateau ou un problème d’alimentation.

Démarrez votre récupération de données !

Nous pouvons récupérer vos données.
Faites confiance à nos techniciens expérimentés !

0 800 10 12 13 Demande de devis gratuit