Lorsqu'un un formatage est effectué par erreur, ou trop tôt, le mieux est de démonter l’unité de stockage concerné afin d’éviter toute écriture intempestive, notamment s’il s’agit d’une partition où le système est installé. Il faudra ensuite installer un logiciel de récupération de données sur un autre poste de travail et y brancher le disque dur (en mode esclave), la carte mémoire ou le flash disk. Vous pourrez alors lancer l’analyse approfondie du support à l'aide du logiciel de récupération.

Mieux comprendre le formatage

Sur son ordinateur, sa tablette numérique, sa clé USB, sa carte mémoire, son disque dur (externe, multimédia) ou son appareil photo, il arrive parfois que l’on procède à un formatage en ayant oublié de sauvegarder une partie ou la totalité de ses données. Si c’est très déroutant, ce n’est pas pour autant définitif puisqu’il existe aujourd’hui des logiciels qui permettent de retrouver ses précieux fichiers.

Dans les cas les plus courants, le formatage consiste en la suppression de la table d’allocation (le sommaire en quelque sorte) qui permet au système de repérer un fichier ou un dossier sur un support de stockage. Les données demeurent présentes, mais ne sont alors plus disponibles à la consultation, car elles sont désormais invisibles. Les fichiers ne seront véritablement supprimés qu’au cours d’une prochaine écriture.

La récupération de données consiste en la lecture physique du disque dur ou de la mémoire flash puis de la copie du contenu sur un nouveau support. Il existe des types de formatage qui incluent une phase d’écriture aléatoire, bien souvent pour des raisons de sécurité. Dans ce cas, la récupération de données effacées après formatage est compromise.

Récupérer des fichiers après un formatage : les conseils

Dès lors que l’on se rend compte d’un formatage effectué par erreur ou trop tôt, le mieux est de démonter l’unité de stockage concerné afin d’éviter toute écriture intempestive, notamment s’il s’agit d’une partition où le système est installé. Il faudra par la suite installer un logiciel de récupération sur un poste de travail et d’y brancher le disque dur, la carte mémoire ou le flash disk. La première phase est de lancer l’analyse approfondie du support afin de lister tous les fichiers et voir leur intégrité.

Il faudra par la suite déterminer le système de fichier de l’unité de stockage destiné à accueillir les données récupérées, différentes selon la plateforme sur lequel il est utilisé (Fat32 ou NTFS pour Windows, Ext3/4 pour Linux, HFS pour Mac OS X). Si vous avez un doute, optez pour le système Fat32 qui a l’immense avantage d’être largement compatible. Seulement, il ne permet pas de recevoir des fichiers de plus de 4 gigaoctets, à l’instar des films en haute définition.

Des exemples de logiciels de récupération de données

Gratuits et performants, TestDisk et PhotoRec réalisent des prouesses dans la récupération des données effacées à la suite d’un formatage. Ils montrent clairement l’état d’intégrité des fichiers disponibles à la récupération. Cette solution a également l’avantage d’être open source et de permettre aux informaticiens soucieux de sécurité de vérifier les lignes de code. Pour les profanes, le souci se pose dans la manipulation du logiciel puisque TestDisk, la référence, est uniquement opérable en ligne de commande. PhotoRec est quant à lui dédié aux photos.

Si vous souhaitez vous orienter vers des solutions payantes, vous pourrez vous tourner vers le logiciel Ontrack EasyRecovery. Son premier avantage est la mise à disposition d’une interface intuitive et d’un assistant automatisé. Ontrack EasyRecovery possède également un outil qui évite l’écriture des fichiers récupérés sur le disque à récupérer. Dans leur déclinaison pour les professionnels et les entreprises, l’application prend en charge les disques durs montés en RAID 0 (striping) ou en RAID 1 (en miroir). L’autre atout majeur de ce logiciel est d’offrir un système de protection proactif du disque dur.

Dans toute opération de récupération après un formatage, l’essentiel est de disposer du bon outil, adapté à son niveau d’expertise. Il ne faut par ailleurs pas se précipiter et risquer d’écraser les données que l’on souhaite retrouver. Par la suite, n’oubliez pas de faire des sauvegardes de vos fichiers les plus importants, dans le cloud ou sur CD/DVD.

Démarrez votre récupération de données !

Nous pouvons récupérer vos données.
Faites confiance à nos techniciens expérimentés !

0 800 10 12 13 Demande de devis gratuit