Les systèmes d'entreprise sont généralement composés de bases de données, pour les clients, la comptabilité ou encore la conception de produits. L'un des systèmes de base de données les plus courants est Microsoft SQL Server. Ce système robuste et dynamique offre une solution pour le système interne d'une entreprise.

On pense souvent à la récupération de données pour des fichiers. Il faut savoir qu'elle est aussi possible pour une base SQL. Le travail comporte simplement plus d’étapes : récupérer les contenants (les fichiers), réparer les contenus (les tables), récupérer les fichiers composant la base SQL, vérifier l’intégrité de la base récupérée pour ensuite reconstruire des tables de façon à permettre le fonctionnement total ou partiel de la base SQL. Grâce à nos services de récupération de bases de données et à nos outils spécialisés développés en interne, vous disposez d'une solution de récupération de données très performante. Avant tout, voyons ce qu'est SQL Server et quels problèmes vous pouvez rencontrer.

Qu'est-ce que SQL Server ? Comment est-il utilisé ?

Microsoft SQL Server est un logiciel professionnel d'entreprise qui gère les données à travers une base de données relationnelle client/serveur. Un serveur SQL (Structured Query Language = langage de requêtes structuré) présente quatre aspects fondamentaux :

  • Le fichier de base de données se rapporte au fichier physique qui contient les données gérées par le serveur SQL. Ce fichier n'est pas qu'un simple conteneur de données. Les fichiers SQL, ou fichiers .MDF, sont extrêmement organisés et complexes. Le fichier est conçu de la sorte pour permettre au serveur SQL de traiter de multiples transactions de données simultanément.

  • Le concept de base de données relationnelle est la méthode employée pour organiser les données ; il est à distinguer de l'organisation interne du fichier proprement dit. Les systèmes appliquant le concept de base de données relationnelle utilisent la théorie des ensembles mathématiques pour organiser les données de la manière la plus efficace. L'organisation des données est essentielle pour maintenir la vitesse du serveur de bases de données.

  • Le système client/serveur fait référence à la partie du serveur SQL qui communique avec le système d'exploitation. Cette partie du système doit gérer les ressources du serveur et les connexions, tout en gérant de multiples bases de données simultanément.

  • Le système de gestion de bases de données interagit et fonctionne avec tous les éléments précédemment cités. Non seulement le SGBD gère la structure interne du fichier .MDF, mais il contrôle également le côté base de données relationnelle des choses et organise les données. Le SGBD du serveur SQL est le cœur du système.

Situations de perte de données : que peut-il se passer ?

Les cas de perte de données peuvent se produire à différents niveaux :

  • Le premier niveau de perte de données est celui du périphérique de stockage. Il peut s'agir d'un simple disque dur, ou bien d'une matrice de stockage RAID ou SAN (réseau spécialisé de stockage), voire un système virtuel. En cas de perte à ce niveau, notre objectif est de rendre le périphérique de stockage opérationnel afin que les données puissent en être copiées. Pour ce faire, les ingénieurs de nos salles blanches travaillent au niveau électronique et mécanique. Si le périphérique de stockage est une matrice RAID ou SAN, l'objectif est de rendre ce périphérique de stockage opérationnel et d'en copier les données. Les matrices RAID et SAN, les systèmes virtuels ajoutent un niveau de difficulté à la complexité de la tâche. Ontrack a su développer des techniques spécifiques pour traiter ces périphériques de stockage.
  • Le deuxième niveau de perte de données peut être un système de fichiers. Le système de fichiers est une méthode unique de stockage et d'organisation des fichiers du système et de l'utilisateur. Le système d'exploitation contrôle le système de fichiers. Si les informations sur l'emplacement des fichiers de données sur le volume sont endommagées ou perdues, des réparations ou des ajustements doivent être effectués au niveau du système de fichiers. Une fois le système de fichiers réparé, il est possible d'accéder correctement au flux des données du fichier. La plupart des systèmes d'exploitation comportent un utilitaire qui réparera automatiquement le système de fichiers. Ces utilitaires visent à rendre le volume accessible. Toutefois, cette action peut endommager de façon permanente le flux des données du fichier.
  • Le troisième niveau de perte de données peut se produire au sein du fichier même de la base de données. Comme mentionné précédemment, les fichiers .MDF sont relativement complexes. La structure interne peut être altérée au point que le SGBD ne permet pas d'accéder à la base de données. C'est là que nous excellons en fournissant une solution totale de récupération des données.

Notre solution aux sinistres provoquant les données

Kroll Ontrack a la solution aux fichiers de bases de données SQL endommagés ou altérés et nous pouvons utiliser notre technologie de récupération à distance pour récupérer les données aussi vite que possible. Les outils de récupération SQL internes d'Ontrack ont été conçus pour récupérer les données contenues dans le fichier .MDF.

Le processus de récupération SQL commence en recherchant le fichier de base de données demandé. Si le fichier de la base de données est inaccessible en raison de problèmes avec le périphérique de stockage, nous nous efforçons d'extraire ces données. Si le fichier est manquant, supprimé ou tronqué en raison de problèmes avec le système de fichiers, nous cherchons à ajuster ou réparer le système de fichiers afin de pointer correctement vers le flux de données du fichier. Enfin, si le système de fichiers ne comporte aucun pointeur vers le fichier, nous recherchons des données SQL sur le disque dans son intégralité.

L'étape suivante consiste à travailler sur le fichier de base de données proprement dit. C'est là que les outils SQL de Kroll Ontrack entrent en jeu. Ces outils analysent les structures internes complexes du fichier .MDF et génèrent des rapports indiquant quelles tables peuvent être récupérées. Ces rapports répertorient également le nombre de lignes de données qui seront récupérées. Une fois l'évaluation terminée et l'autorisation donnée de récupérer les données, nos outils SQL copieront les données dans une autre base de données SQL Server. Une fois cette phase achevée, nous pouvons sauvegarder ou archiver les données récupérées.

Le service de récupération à distance est la solution la plus rapide pour les récupérations SQL. Ce processus de récupération de données à distance copiera les données récupérées sur un serveur SQL configuré sur votre site ou le site de votre client. Il suffit qu'un serveur SQL opérationnel existe. Pour obtenir les meilleurs résultats, nous recommandons que le périphérique de stockage sur lequel nous intervenons soit connecté à un serveur SQL, car toutes les transactions de données s'effectueront sur une seule machine.

Rechercher et restaurer des tables SQL en quelques secondes

Avec Ontrack PowerControls pour SQL, restaurez seulement la table dont vous avez besoin - pas la base de données en entier, pré-visualisez le contenu de la table avant de la restaurer, glissez-déposez les tables copiées directement dans l'environnement voulu... De plus les instantanés et les sauvegardes SQL natives compressées ou non sont prises en charge, alors n'attendez plus pour télécharger la version d'essai gratuite d'Ontrack PowerControls pour SQL !

Démarrez votre récupération de données !

Contactez notre équipe de spécialistes, Kroll Ontrack compte des centaines d'ingénieurs qualifiés à travers le monde pour traiter tous les cas de récupération de données perdues.

0 800 10 12 13 Demande de devis gratuit