La protection des données est devenue un enjeu majeur au sein des entreprises et chez les consultants, notamment dans un contexte globalisé où la moindre fuite peut se répandre rapidement sur Internet.

Leur chiffrement est donc une solution lors des différents envois et transmissions des données sans risque de les voir tomber entre de mauvaises mains. Voici les informations essentielles à savoir pour maîtriser le chiffrement de vos données.

Chiffrement des données ou cryptage de données ?

Un abus de langage subsiste dans le langage informatique et dans le domaine de la sécurité des données numériques. On parle en effet très souvent du cryptage. Or, il faut bien comprendre que l'action de protéger les informations en les rendant incompréhensibles sans la clé correspondante est appelée chiffrement.

L'opération inverse, qui consiste à déverrouiller les informations à l'aide d'une clé, est une opération de déchiffrement. Dans le langage spécialisé de la cryptographie, le décryptage renvoie à la tentative de casser le chiffrement sans possession de la clé, ce que font souvent les personnes mal intentionnées comme les pirates informatiques ou les espions industriels.

Dans cet imbroglio sémantique, on pourrait donc dire que cryptage et chiffrement renvoient à la même notion, tandis que déchiffrement et décryptage sont tout à fait différents. Dans le meilleur des cas, il convient de parler de chiffrement et de déchiffrement pour ne pas créer de confusion.

Chiffrer une clé USB

La clé USB reste jusqu'à aujourd'hui le moyen le plus pratique de transporter les données sons l'exposer aux risques du réseau. Pour un professionnel, c'est tout aussi pratique d'emporter ses fichiers depuis le lieu de travail au domicile. Le chiffrement d'une clé USB consiste à lui attribuer un mot de passe qui sera introduit pour avoir accès aux données. Il y a deux méthodes pour chiffrer une clé USB.

Le chiffrement logiciel permet à toutes les clés USB disponibles sur le marché d'être protégés par un mot de passe. Sans ce dernier, la partition protégée reste alors inaccessible. Lors de son installation, le logiciel crée une partition spécifique qui contiendra l'algorithme de chiffrement. Le principe de la plupart des applications consiste à implanter un petit logiciel dans la zone d'amorce de la clé USB, qui déclenchera alors le processus d'identification à chaque accès.

Pour encore plus de sécurité, les grandes marques proposent aujourd'hui des clés USB à chiffrement matériel. En clair, le système est directement implanté dans une puce qui ne peut en aucun cas être formatée ni effacée. De plus, la performance est accrue, car le calcul s'effectue directement par cette puce et non pas par le biais du système.

Chiffrement du disque dur

Le chiffrement d'un disque dur est à peu près similaire à celui d'une clé USB, avec cette différence que le cryptage logiciel peut se faire partiellement, pour chiffrer des dossiers ciblés et laisser les autres en libre accès. Il faut faire la différence entre chiffrement et codage. Cette dernière méthode consiste généralement à compresser les données, avec adjonction facultative de mot de passe.

Pour le chiffrement matériel, il peut s'effectuer par une puce mémoire spécifique comme c'est le cas sur une clé USB. C'est une méthode très utilisée pour les disques durs externes. Cette puce peut être associée à un code PIN, mais aussi à une clé USB de déverrouillage ou à un capteur d'empreinte.

Il peut également être possible de chiffrer un disque dur en passant par un module présent sur la carte mère. C'est nécessaire pour les disques internes hautement sensibles, qui ne seront pas en mesure d'être lu ailleurs. Il faut savoir que le chiffrement matériel sur le disque dur entier est le plus performant.

Récupérer des données chiffrées sur clé USB ou disque dur

En cas de problème ou de panne, ce qui arrive tout aussi bien sur les unités de stockage chiffrées et non chiffrées, les logiciels de récupération de données peuvent s'avérer inefficace, car les données qu'ils lisent se présentent sous forme aléatoire.

Il est nécessaire de passer par un laboratoire spécialisé comme Kroll Ontrack où l'on est capable de récupérer les données brutes, puis les déchiffrer par la suite avec l'aide de la phrase clé ou du mot de passe, ou des deux en même temps selon l'exigence du protocole de protection logicielle ou matérielle.

Démarrez votre récupération de données !

Contactez notre équipe de spécialistes, Kroll Ontrack compte des centaines d'ingénieurs qualifiés à travers le monde pour traiter tous les cas de récupération de données perdues.

0 800 10 12 13 Demande de devis gratuit