Les cartes SD sous toutes leurs formes font aujourd’hui partie de notre quotidien. Dans nos smartphones, nos tablettes, nos appareils photo…, elles accumulent nos données et nos souvenirs. Et parfois, ces contenus deviennent inaccessibles ou introuvables. Il va alors falloir procéder à leur récupération pour espérer les retrouver en bon état d’utilisation.

Les caractéristiques des cartes SD

Si toutes les cartes SD (Secure Digital) utilisent une mémoire Flash, le premier critère qui les différencie est avant tout leur dimension physique. Il existe en effet des cartes SD classiques qui mesurent 32 mm x 24 mm, tandis que la micro-SD est de 15 mm sur 11 mm. Le format Mini-SD intermédiaire n’a pas connu de succès. Cette dernière est adaptée aux smartphones grâce à la miniaturisation. Il y a par la suite la capacité maximale. À ses origines, la carte SD avait une capacité maximale de 2 Go. La génération suivante, dénommée SDHC pour haute capacité, peut accueillir entre 4 Go et 32 Go de données. Les cartes les plus volumineuses sont les SDXC qui peuvent accueillir théoriquement de 32 Go jusqu’à 2 To, bien que les derniers prototypes sont aujourd’hui limités à 1 To.

La densité de plus en plus importante des cartes SD rend les données plus vulnérables. Si les constructeurs mettent tout en œuvre pour garantir la longévité de leur produit. La grande concentration des fichiers n’empêche pas la maladresse des utilisateurs. Une carte SD se distingue également par son débit que l’on distingue par sa classe (2, 4, 6 et 10). Les cartes de dernière génération, classées UHS (1 ou 3) sont munis de connecteurs supplémentaire pour atteindre une vitesse d’écriture de 30 Mo par seconde, contre 2 Mo par seconde pour une carte de classe 2.

Les différents types de données à récupérer sur une carte SD

Omniprésents sur nos smartphones et nos appareils photo, les clichés sont autant de souvenirs qui marquent nos quotidiens et sont les premiers fichiers que l’on souhaite récupérer en premier lieu lorsque celles-ci disparaissent ou ne sont plus accessibles. Les vidéos sont tout aussi importantes, avec cette particularité d’être parfois de très grande taille avec l’apparition de la haute définition, ce qui rend parfois plus difficile la récupération sans un outil puissant et efficace. Pour les passionnés de jeux vidéo, la perte des points de sauvegarde présents sur une carte SD est également un réel problème, car ces fichiers représentent des heures de passion et de loisir.

Pour les journalistes et les musiciens qui utilisent des appareils d’enregistrement équipés d’une carte SD comme unité de stockage, la perte des données est particulièrement dommageable pour leur travail, mais ce n’est pas une fatalité si on sait s’y prendre pour récupérer les fichiers sonores. Pour les professionnels de l’image, la capacité toujours plus grande des cartes est une aubaine pour ne pas transporter des enregistreurs souvent trop lourds. En cas de suppression ou d’inaccessibilité, ils peuvent récupérer leur flux de travail, quel que soit le format utilisé.

Les causes possibles de l’inaccessibilité aux données

La première cause de l’inaccessibilité aux données présentes sur une carte SD est la suppression accidentelle. Puisque nous avons l’habitude de manipuler nos téléphones et nos autres appareils, il arrive bien souvent que l’on accède par mégarde à l’outil de formatage. Il nous arrive également de supprimer directement le contenu sans passer par la corbeille. Dans ce cas, déconnectez directement votre carte pour éviter d’y écrire par-dessus. C’est ainsi qu’on maximise les chances de retrouver tous les fichiers en bon état.

Il arrive également que votre ordinateur demande à formater votre disque lorsque vous connectez celle-ci. Ne le faites surtout pas, car c’est le signe qu’elle est défaillante et qu’il y a peut-être des secteurs endommagés. Il se pourrait également qu’il ait été utilisé sur un autre système d’exploitation non reconnu. Dans le cas où le PC indique qu’il n’y a pas de carte SD, il est tout aussi préférable de s’abstenir de toute manipulation et de la retirer tout simplement.

Comment récupérer les données d’une carte SD endommagée ou formatée ?

Comme tout dispositif de stockage, une carte SD présente des risques de pertes de fichiers ou des problèmes d’inaccessibilité aux données après une suppression accidentelle des fichiers (par exemple suite au formatage de la carte SD). Mais vos données risquent également d’être indisponibles si votre carte SD a subi des dommages.

Sachez que le formatage et les suppressions involontaires figurent parmi les causes les plus souvent évoquées. Mais rassurez-vous, dans la plupart des cas, vos fichiers sont encore disponibles dans la carte.

Une manipulation trop agressive de la carte SD pourrait l’endommager et corrompre vos fichiers et/ou les rendre inaccessibles. Le système d’exploitation Windows par exemple dispose d’une option vous permettant de déconnecter les cartes SD et autre périphérique en toute sécurité. N’hésitez pas à l’utiliser systématiquement pour préserver vos données et votre support.

Les chocs, les chutes et autres sinistres subis par la carte SD expliquent aussi parfois pourquoi vous n’arrivez pas à accéder à vos données. Imaginez que vous avez oublié la vôtre dans la poche de votre pantalon qui est passé à la machine à laver. Il y a là de gros risque de pertes de données... Si par mégarde vous cassez votre carte SD par exemple en la laissant tomber par terre, les fichiers risquent également d’être inaccessibles mais ne sont pas, jusque-là, définitivement perdues. Essayez d’abord la restauration de fichiers via un logiciel de récupération de données sur carte SD endommagée.

Les étapes pour récupérer ses données de manière sécurisée

Pour les particuliers comme pour les entreprises, le logiciel Ontrack EasyRecovery dans ses différentes versions constitue l’un des outils les plus puissants pour récupérer des données sur une carte SD, d’autant que l’interface simple rend son utilisation facile.

1ère étape : lancer le logiciel de récupération et connecter votre carte

Avant d’entamer la récupération, veillez à libérer de l’espace pour accueillir les fichiers. Dans le meilleur des cas, cet espace doit correspondre à la capacité maximale de votre carte. Lancez par la suite le logiciel et connectez votre carte. Parmi les choix proposés (disque dur, disque optique, appareils multimédias…), sélectionnez l’outil qui vous concerne, à savoir celui désigné pour les disques amovibles.

2ème étape : lancer une analyse

Faites par la suite une analyse complète pour afficher la liste des fichiers récupérables.

3ème étape : sélectionner les fichiers à récupérer

Les données en bon état s’affichent en vert. Il vous suffira de les sélectionner pour lancer la procédure de récupération.

Note Ces trois étapes concernent uniquement les cartes SD reconnues par un ordinateur. Si, dans le cas contraire, la carte n’est pas détectée ou reconnue et qu’elle ne fonctionne pas, contactez les experts de chez Kroll Ontrack pour une récupération en laboratoire.

Démarrez votre récupération de données !

Contactez notre équipe de spécialistes, Kroll Ontrack compte des centaines d'ingénieurs qualifiés à travers le monde pour traiter tous les cas de récupération de données perdues.

0 800 10 12 13 Demande de devis gratuit

Logiciel de récupération de données

Le logiciel Ontrack EasyRecovery répond efficacement aux besoins en récupération de données, réparation de fichiers et diagnostic de disques des entreprises et des particuliers.

Acheter Logiciel de récupération